Huffpost Canada Quebec

Des personnalités publiques invitent l'opposition à faire front commun pour défaire les libéraux (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:

Plusieurs personnalités publiques lanceront cette semaine un appel à créer une coalition des partis d’opposition dans le but de défaire le gouvernement de Jean Charest aux prochaines élections.

Dans une lettre ouverte qui circule en ligne depuis quelques jours, elles appellent «le Parti Québécois, Québec solidaire, Option nationale et les députés indépendants à se rassembler pour former un seul front uni lors de la prochaine élection, capable de gouverner en suscitant les consensus plutôt qu’en attisant les divisions».

Bien que la lettre soit anonyme pour le moment, le Huffington Post a appris que le metteur en scène Dominic Champagne, le documentariste Hugo Latulippe, l’humoriste François Parenteau et le porte-parole du Nouveau mouvement pour le Québec, Jocelyn Desjardins, sont au nombre des initiateurs. Le mouvement n’a pas de leader officiel pour le moment.

«C’est un mouvement très large qui réunit également des médecins, des universitaires, ainsi que des membres de tous les partis politiques et des syndicats, explique Hugo Latulippe. On a voulu inclure des membres de divers champs de la société afin que ça ne soit pas perçu comme une initiative de la gauche du Plateau.»

Sondage rapide

Quand auront lieu les prochaines élections au Québec?

VOTER

Les noms de l’ensemble des signataires seront dévoilés d’ici la fin de la semaine lors d’une conférence de presse à l’Assemblée nationale.

Le président sortant de la Centrale syndicale du Québec, Réjean Parent, qui quittera ses fonctions dans quelques jours, a également accepté d’agir à titre de médiateur dans l’éventualité d’une négociation entre les élus de l’opposition.

L’idée d’une coalition des forces de l’opposition a déjà été soulevée par le député indépendant Pierre Curzi au début du mois de juin. Il proposait d’organiser des primaires entre les partis souverainistes (Parti québécois, Québec solidaire et Option nationale) afin de présenter un seul candidat par circonscription.

La proposition a toutefois été balayée du revers de la main par la chef du Parti québécois, Pauline Marois, de même que par le député de Québec Solidaire, Amir Khadir.

Malgré ce refus, les signataires espèrent convaincre les chefs de partis de s’allier le temps d’une élection. «On veut que le mouvement de la base oblige les leaders des partis à accepter l’idée d’une coalition», dit Hugo Latulippe.

Pour lire le texte intégral de cet appel au front uni, cliquez ici. Pour d'autres vidéos du Québec uni, cliquez ici.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Les premiers ministres les moins populaires
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Nadeau-Dubois - Front commun contre le gouvernement Charest

Canoe Infos - Québec Canada - santé, politique, économie, météo

Front commun contre le gouvernement Charest

Front commun contre le gouvernement Charest

Front commun contre la loi spéciale

Sit-in contre les arrestations et manifestations noctures

Chronologie du conflit étudiant sur la hausse des droits de scolarité

Conflit étudiant : le projet de loi spéciale sera déposé aujourd'hui

Conflit étudiant : Gilles Duceppe prône la médiation