GDANSK, Pologne - L'Espagne et l'Italie ont fait match nul 1-1 pour donner le coup d'envoi à la journée de dimanche à l'Euro 2012.

Le réserviste Antonio Di Natale a donné les devants à l'Azzurri (61e), mais Cesc Fabregas, élément surprise du onze de départ espagnol, a égalé le score trois minutes plus tard, complétant une brillante séquence de passes.

«Ce qui est vraiment décevant est que nous avons perdu notre avance très rapidement, a dit l'entraîneur italien, Cesare Prandelli. Nous aurions dû leur compliquer la tâche beaucoup plus. Il nous faut apporter des améliorations à notre jeu.»

À la recherche d'un troisième titre majeur de suite, après l'Euro 2008 et le Mondial de 2010, les Espagnols ont dominé de longs bouts du match mais ont aussi manqué de finition, tandis que l'Italie a misé sur la contre-attaque.

«Ce n'est pas évident d'être les favoris, mais nous avons montré assez de caractère pour aller chercher un match nul», a résumé Fabregas.

Di Natale a marqué cinq minutes après son arrivée dans le match, battant le gardien Iker Casillas après avoir accepté une passe d'Andrea Pirlo.

Di Natale, 34 ans, a marqué 23 buts ou plus à chacune de ses trois dernière saisons en Série A, avec Udinese.

Le but de Fabregas a conclu une série de passes amorcée par Andres Iniesta, qui a refilé le ballon à David Silva, qui a ensuire repéré Fabregas coupant vers le but.