Les Coyotes de Phoenix: Glendale approuve le plan de gestion suggéré par le groupe Jamison

Publication: Mis à jour:
COYOTES PREDATORS
Getty

GLENDALE, États-Unis - Le conseil municipal a approuvé le plan de gestion entre la Ville de Glendale et le groupe de Greg Jamison, ce qui pourrait assurer l'avenir des Coyotes de Phoenix dans le désert de l'Arizona.

L'entente a été approuvée à quatre contre deux. La mairesse de Glendale, Elaine Scruggs, a été une des deux personnes à s'opposer au plan, qui accorderait la gestion du Jobing.com Arena au groupe de Jamison pour les 20 prochaines années.

«La raison pour laquelle je n'appuie pas ce projet est simplement financière», a noté Scruggs, ajoutant qu'elle aurait appuyé la survie des Coyotes si les circonstances avaient été différentes.

Selon l'entente, la municipalité consentira 16,25 millions $ US par année à Jamison afin qu'il gère l'amphithéâtre. La Ville de Glendale investira aussi 24 millions $ afin de rénover l'aréna. De son côté, Jamison versera certains montants liés au loyer et aux taxes de vente sur les billets.

Le vote a été tenu après qu'un juge de district eut rejeté une requête de l'Institut Goldwater, un groupe cherchant à protéger les intérêts des citoyens, afin de repousser le vote.

Jamison et le commissaire de la LNH Gary Bettman ont assisté à la séance, qui a duré plus de six heures.

«Ça fait longtemps que nous faisons cela», a déclaré Bettman, qui a quitté la rencontre afin de se rendre au New Jersey pour assister au cinquième match de la finale de la Coupe Stanley. «Nous croyons que cette équipe, les Coyotes, peut rester ici grâce à de nouveaux propriétaires et devrait être ici.»

L'approbation devrait paver la voie à Jamison pour acheter l'équipe, ce qui mettrait fin à une odyssée de trois ans au cours de laquelle les Coyotes ont fait faillite, ont vu une entente tomber à l'eau et ont vu la LNH prendre le contrôle des opérations de l'équipe.

Jamison doit encore négocier l'achat avec la LNH et l'entente devra être approuvée par le conseil des propriétaires de la Ligue. Cependant, le vote tenu vendredi représentait le dernier obstacle majeur afin de finalement dénicher un nouveau propriétaire désirant conserver l'équipe dans la Vallée du Soleil.

«La saga Coyotes-Glendale a été intéressante. Il y a eu des hauts et des bas, a raconté Jamison. Mais maintenant, nous pouvons parler de l'avenir de l'équipe dans la Ville de Glendale.»

Sur le web

Un effort colossal pour garder leurs Coyotes | François Bourque ...

Glendale to vote Friday on proposed Coyotes deal

Five For Howling - For Phoenix Coyotes Fans

Coyotes : la LNH attend « Mangeux de puck