QUÉBEC – La compagnie Ex Machina de Robert Lepage a levé le voile jeudi sur le chantier de construction du Théâtre Le Diamant qui prévoit ouvrir ses portes en 2015.

Le projet en est un colossal pour la ville de Québec. En tout: un investissement d’environ 60 millions pour une salle de spectacle de la fine pointe de la technologie qui pourra accueillir 650 personnes et des productions artistiques d’envergure internationale, de même qu’une salle de répétition.

Né d’une idée de Robert Lepage, Le Théâtre le Diamant devait être construit sous les bretelles de l’autoroute Dufferin-Montmorency, dans un tunnel abandonné. Faute de fonds, on a finalement décidé de s’installer à Place d’Youville.

Situé dans les anciens locaux du YMCA de Québec, ainsi que dans l’actuel emplacement du Cabaret du Capitole et de la tabagie Jac & Gil, Le Théâtre le Diamant sera voisin du Capitole ainsi que du Palais Montcalm. Ce qui mènera à la naissance d’un réel quartier des spectacles à Québec, pour reprendre les mots de M. Lepage.

«Au début, je ne vous le cacherai pas, cet emplacement était un compromis. Mais j’ai ensuite réalisé que c’était tout à fait naturel qu’on aboutisse ici. Les premières manifestations culturelles de Québec, c’est au YMCA qu’elles ont eu lieu, et ce, dès 1879», a raconté M. Lepage en ajoutant qu’il veillera à la mise en valeur des lieux qui, pour le moment, ne sont pas dans un état sécuritaire. L’endroit ayant été laissé à l’abandon pendant plusieurs années.

Le Théâtre le Diamant servira évidemment de lieu de diffusion pour les productions d’Ex Machina, mais il accueillera aussi des spectacles présentés dans le cadre du Carrefour International de Théâtre de Québec tout comme des spectacles de cirque et d’opéra.

«Nous avons ressenti le manque criant d’une nouvelle salle comme celle-là. Une salle qui peut accueillir des productions venues de l’étranger», a laissé savoir Marie Gignac, la directrice artistique du Carrefour international de Théâtre de Québec qui est également une partenaire importante dans ce projet. Selon elle, l’accès à des scènes de type « grand plateau » comme celui du futur Théâtre Le Diamant devenait une contrainte de plus en plus lourde pour le Carrefour.

Rappelons que le gouvernement provincial a déjà investi 30 millions de dollars dans le projet, ce qui correspond à la moitié des coûts de construction de la salle de spectacle. Pour le moment, aucun autre partenaire financier n’a été annoncé, mais Robert Lepage soutient que la Ville de Québec s’est montrée très enthousiaste envers le projet, tout comme certains investisseurs du privé. M. Lepage a dit qu'il ne savait pas encore si le fédéral allait embarquer, puisque qu'il vient tout juste de déposer une demande. « En fait, on espère bien qu'ils seront de la partie! », a-t-il ajouté. « Dans le cas du fédéral, on ne s’attend pas à ce que le fédéral embarque avec nous à 100%, mais bon, on va aller à la pêche »

Le Huffington Post vous invite à découvrir le premier étage du Théâtre le Diamant en photos à l’occasion d’une visite de presse organisée plus tôt aujourd’hui. Les lieux photographiés correspondent à l’espace d’accueil de la salle de spectacle et les étages supérieurs n’étant pas ouverts aux journalistes à cause de la précarité des lieux.

Voyez l'album photos.

Loading Slideshow...
  • Le Théâtre Le Diamant à Québec

    Photo: Catherine Genest.

  • Le Théâtre Le Diamant à Québec

    Photo: Catherine Genest.

  • Le Théâtre Le Diamant à Québec

    Photo: Catherine Genest.

  • Le Théâtre Le Diamant à Québec

    Photo: Catherine Genest.

  • Le Théâtre Le Diamant à Québec

    Photo: Catherine Genest.

  • Le Théâtre Le Diamant à Québec

    Photo: Catherine Genest.

  • Le Théâtre Le Diamant à Québec

    Photo: Catherine Genest.