MONTRÉAL - Dans une volonté avouée de taquiner les amateurs, les organisateurs de Pop Montréal ont dévoilé une part de la 11e programmation musicale de cet événement qui a connu un beau succès l’an dernier, notamment avec le concert extérieur d’Arcade Fire au centre-ville. Rencontre avec le grand manitou de la programmation et fondateur de l’organisation, Dan Seligman, qui nous a donné rendez-vous mercredi après-midi dans le nouvel Espace Pop, situé sur l’avenue du Parc.

Dans l’attente de pouvoir révéler l’ensemble de son programme plus tard durant l’été, l’équipe a laissé paraître les noms d’une trentaine d’artistes ou de groupes, pour la plupart de provenance étrangère, lors d’un convivial 5 à 7 tenu dans la bonhomie. Une belle occasion de pouvoir aussi découvrir l’édifice qui sert maintenant de tour de contrôle puis de lieu d’exposition et de création pour la communauté artistique montréalaise.

« Au total, on devrait proposer cette année 400 artistes et plus de 100 spectacles », lance Seligman. « Bien qu’on ne soit pas en mesure pour l’instant de tout confirmer, on voulait teaser les gens avec quelques noms très intéressants. »

Il énumère de ce fait les noms de certains artistes dont il est fier de présenter à son festival. Pensons à Dirty Three, formation originaire d’Australie qui a joué avec Nick Cave : « Ils ont un son mélancolique livré entre autres avec des violons et de la batterie. C’est un peu comme Godspeed, mais sans le gros orchestre », précise Dan.

Avec enthousiasme, ce dernier parle ensuite du parrain du disco Jimmy « Bo » Horne, septuagénaire qui offrira un party dansant style DJ, en plus de participer à un symposium de discussion sur son œuvre.

Il y aura aussi le Français énigmatique rétro-futuriste Bertrand Burgalat (une première à Montréal), les monstres du rock garage Hot Snakes, la légende du hip-hop et personnalité spéciale Lil B, le Montréalais d’origine Chilly Gonzales (en concert au Rialto) ou encore la Fanfare Ciocarlia, groupe roumain très apprécié de l’autre côté de l’Atlantique qui livre, avec cuivres, percussions, accordéon et autres instruments de prédilection pour faire la fête couleurs tsiganes.

Et bien plus encore

En plus de sa Fête de musique internationale du 19 au 23 septembre, POP Montréal reviendra avec ses différentes activités parallèles telles que Puces Pop, Film Pop, Kids Pop, etc. De l’aveu de Seligman, son équipe cogite l’idée de créer une section Bouffe Pop. À suivre.

Du nouveau cette année, une scène extérieure sera montée au coin des rues Saint-Zotique et Saint-Laurent pour une vingtaine de concerts de jour et de soir, les vendredi, samedi et dimanche (8 au 10 juin), dates qui correspondent aux festivités du Week-end de courses de la Petite Italie. Un long week-end signé Spring POP.

La semaine suivante, POP Montréal mettra le cap sur le festival NXNE afin de présenter deux concerts, les 15 et 16 juin 2012, puis sera de retour à Montréal pour présenter deux jours de Fringe POP, ainsi que la dernière date de la tournée POP Off, avec Parlovr, Hooded Fang et Goose Hut.

Pour connaître toutes les activités qui auront lieu durant l’été, on peut consulter le site de Pop Montréal. Des passes pour la Fête internationale de la musique, en septembre, y sont également disponibles. Des forfaits plus avantageux seront vendus jusqu'au 30 juin.

Voici les artistes qui ont confirmé, pour septembre, leur présence jusqu'à maintenant :

Lil B, Grizzly Bear, Chilly Gonzales, Tim Hecker, Jacob Lusk and the R Kelly All-Stars, K'naan, Patrick Wolf, Peaches DJ Extravaganza, POP vs Jock, Deerhoof, Gang Gang Dance, Gotye, Nicky Da B, Zammuto, David Byrne / Win Butler talk, Dam Funk, Venus X, Jimmy "Bo" Horne, Andre Williams, Fanfare Ciocarlia, Cate Le Bon, The Sadies, Hot Snakes, Dirty Three, Julia Holter, Antibalas, Laetitia Sadier, Bertrand Burgalat, The Soft Moon, Mr. Muthafuckin' eXquire, Ben Howard, Buke and Gase, I Break Horses, Katatonia