Barbara Walters s'excuse d'avoir voulu aider une ancienne assistante d'el-Assad

Publication: Mis à jour:
BARBARA WALTERS
ABC

NEW YORK, États-Unis - L'animatrice Barbara Walters a présenté ses excuses pour avoir tenté d'aider une ancienne assistante du président syrien Bachar el-Assad à trouver un emploi ou à fréquenter une l'université aux États-Unis.

Sheherazad Jaafari est la fille de l'ambassadeur syrien aux États-Unis. Elle a également agi à titre d'attachée de presse pour Bachar el-Assad pendant un certain temps.

Mme Jaafari avait aidé Barbara Walters à décrocher une entrevue avec le controversé président syrien en décembre.

À la suite de cet entretien, elle a sollicité l'aide de la célèbre animatrice américaine, selon cette dernière.

Mme Walters a ainsi reconnu avoir envoyé des lettres pour tenter d'aider Sheherazad Jaafari à décrocher un emploi ou à être admise dans un établissement scolaire américain.

Selon Barbara Walters, Mme Jaafari a d'abord demandé un emploi à la chaîne télévisée ABC News. L'animatrice dit avoir refusé puisqu'elle se retrouvait ainsi en situation de conflit d'intérêt.

Barbara Walters réalise néanmoins que l'aide offerte à l'ancienne assistante du président syrien l'a placée en situation conflictuelle, et elle a dit «regretter cela».

Sur le web

Walters désolée d'avoir aidé une proche d'el-Assad

Barbara Walters apologizes for helping Assad aide

Barbara Walters apologizes for helping land a job for Syrian dictator

Barbara Walters apologizes for helping Assad aide