Huffpost Canada Quebec qc

Conflit à la Commission de la construction du Québec: un règlement en vue

Publication: Mis à jour:
DIANE LEMIEUX
PC

Après deux jours de négociations, un règlement semble possible dans le conflit de travail qui oppose la Commission de la construction du Québec (CCQ) et le Syndicat des employés professionnels et de bureau (SEPB-Québec).

Le conciliateur a présenté dimanche soir un projet de règlement aux deux parties.

Le syndicat « s'est dit prêt à recommander l'acceptation de cette hypothèse de règlement lors d'une éventuelle assemblée générale extraordinaire, lorsque tous les textes auront été parachevés ». La proposition devra également être approuvée par le conseil d'administration de la CCQ.

Le SEPB-Québec a indiqué qu'il ne fera aucun commentaire avant que les employés concernés se soient prononcés sur le contenu de la proposition de règlement.

La semaine dernière, les 600 employés de la CCQ avaient rejeté à 86 % la dernière offre patronale. Après avoir annoncé qu'ils déclencheraient une grève générale illimitée à compter de minuit dimanche, les syndiqués ont été mis en lock-out mercredi dernier par leur employeur. Le lock-out a pris fin vendredi.

En raison de la reprise des négociations samedi, les employés ont repoussé le déclenchement de la grève, ce qui évitera de causer des perturbations importantes dans l'industrie de la construction, notamment dans l'inspection des chantiers.

La convention collective des employés de la CCQ est échue depuis décembre 2009. La direction accuse le syndicat de négocier de mauvaise foi, tandis que le syndicat estime que la directrice générale de la CCQ, Diane Lemieux, fait preuve de mépris et d'intransigeance.

Sur le web

CCQ: débrayage en vue | Denis Lessard | Actualités