NOUVELLES

Bombardier obtient un contrat de 623 millions $ pour 300 voitures de métro

04/06/2012 02:35 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Bombardier Transport a annoncé lundi avoir signé avec la Metropolitan Transportation Authority (MTA) un contrat pour 300 voitures de métro destinées à la New York City Transit (NYCT). La valeur de cette commande s'élève à environ 623 millions $.

L'entente prévoit la livraison de 10 voitures pilotes au troisième trimestre de 2014. Les livraisons des voitures de série doivent s'échelonner du milieu de 2015 au début de 2017.

Les nouvelles voitures seront fabriquées à l'usine de Bombardier à Plattsburgh, dans l'État de New York, a précisé Bombardier (TSX:BBD.B). L'usine de La Pocatière de Bombardier ne sera pas mise à contribution pour ce contrat, ce qui avait déjà été évoqué le mois dernier par le président de Bombardier Transport, André Navarri.

Même si elle a souvent oeuvré pour des contrats américains par le passé, l'usine du Bas-Saint-Laurent subit ces derniers temps les contrecoups de la loi Buy America, qui oblige les constructeurs ferroviaires à produire aux États-Unis au moins 60 pour cent des voitures et locomotives destinées à des projets financés en tout ou en partie par Washington.

Le président de Bombardier Transport en Amérique du Nord, Raymond Bachant, a rappelé lundi par voie de communiqué que le partenariat entre Bombardier et la NYCT avait commencé en 1982 avec une commande de 825 voitures de métro. Depuis, Bombardier a livré près de 1900 voitures à ce client.

La NYCT, l'une des six autorités de transport qui composent la MTA de New York, est la plus importante agence de transport collectif en Amérique du Nord et l'une des plus importantes au monde.

Chaque jour, plus de cinq millions de personnes empruntent le réseau de métro new-yorkais, soit 1,6 milliard d'usagers par année. Les 6380 voitures de son parc parcourent près de 552 millions de kilomètres par année sur un réseau comptant 1056 kilomètres de voie, 24 heures par jour, sept jours par semaine.

À la Bourse de Toronto, lundi après-midi, les actions de Bombardier ont clôturé à 3,68 $, en hausse d'un cent par rapport à leur précédent cours de clôture.