Bravant le mauvais temps, le Royaume-Uni s'est lancé samedi 2 juin dans un week-end de festivités sans précédent pour les 60 ans de règne d'Elizabeth, qui a décidé de commencer la fête sur le champ de courses d'Epsom, sacrifiant à une passion pour les chevaux toujours intacte à 86 ans. Pour ce jubilé de diamant, le deuxième seulement de son histoire millénaire, la monarchie britannique au faîte de sa popularité a sorti le grand jeu: quatre jours de célébrations non stop dans tout le pays, contre une seule journée de liesse lors de celui de la reine Victoria, en 1897.

Un jour " inscrit dans les livres d'histoire"

La pluie qui avait épargné le mariage de Kate et William l'an dernier s'est cette fois invitée dès samedi matin, menaçant d'occuper le terrain une partie du week-end. Clin d'oeil de l'histoire? le couronnement d'Elizabeth, le 2 juin 1953, seize mois après son accession au trône, s'était aussi déroulé sous une pluie battante. A 13h précises (14h en France), dans le centre de la capitale et près de la Tour de Londres, ainsi qu'en plusieurs points du pays, une salve de 41 coups de canon doit être tirée en l'honneur de la souveraine, donnant le coup d'envoi officiel des festivités.

"Que la fête commence", titrait le Times, saluant le "dévouement désintéressé" de la reine pour son pays pendant son règne, à l'instar de beaucoup de ses confrères, tout à la fièvre monarchique. "Ce n'est pas tous les matins que vous vous réveillez, à l'aube d'un jour qui va être inscrit dans les livres d'histoire", s'enthousiasmait aussi le Sun. La BBC a, elle, entamé dès le début de la matinée un programme spécial.

La Reine au Derby d'Epsom

La reine, qui ne manquerait pour rien au monde cet évènement, a réservé sa première sortie du week-end à la traditionnelle course hippique d'Epsom, dans le sud de Londres, rendez-vous des riches élégantes et occasion d'un incroyable défilé de chapeaux. Les turfistes pourront agiter avec enthousiasme les 35.000 petits Union Jack prévus pour les spectateurs, qui ont raflé cette année toutes les places disponibles.

Les chevaux d'Elizabeth, qui monte sans discontinuer depuis l'âge de 3 ans et possède sa propre écurie, n'ont jamais réussi à remporter cette course, se contentant au mieux d'une seconde place l'année de son couronnement. Cette fois, la reine pourra profiter sans stress du spectacle, aucun de ses chevaux n'étant engagés.

Grande parade nautique

Pendant ce temps, la capitale, placée sous la surveillance de milliers de policiers, finissait de se préparer pour la grande parade nautique en musique prévue dimanche sur la Tamise: du jamais vu depuis le 17e siècle. Les rives, les ponts, le fleuve et les embarcations doivent être fouillés avant le départ par les forces de sécurité. Et un millier d'embarcations - rassemblement hétéroclite de bateaux du monde entier à rames, à vapeur, à moteur et à voile - doivent converger vers Londres.

Un million de curieux étaient attendus dimanche le long du parcours de 11 kilomètres qu'empruntera cette armada, un des temps forts de ce jubilé. Les premiers campeurs ont pris position samedi sur les rives, afin de s'assurer une vue imprenable, tandis que des centaines de personnes arpentaient l'avenue royale du Mall, pavoisé comme aux plus beaux jours. La star du spectacle nautique sera la somptueuse barge royale rouge et or, véritable jardin flottant orné de 10.000 fleurs, qui transportera la reine et sa famille.

Banquets improvisés

Quelque 6 millions de personnes fêteront aussi le jubilé dans les rues, autour de banquets improvisés et de pique-niques, malgré les onze petits degrés que devrait afficher le thermomètre. Un pique-nique dînatoire est prévu dans les jardins du palais de Buckingham suivi d'un grand concert lundi. Une messe en la cathédrale Saint-Paul, avant une procession en carrosses et une apparition de la reine sous les vivats, au balcon du palais, clôtureront la fête en apothéose, mardi.

Loading Slideshow...
  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre

  • Le jubilé de diamant de la Reine d'Angleterre




Loading Slideshow...
  • 19 juillet 2011

    (Getty photo)

  • 19 juillet 2011

    (Getty photo)

  • 14 juillet 2010

    (Getty photo)

  • 28 juin 2010

    (Getty photo)

  • 25 avril 2005

    (Getty photo)

  • 15 juin 2005

    (Getty photo)

  • 29 mars 2007

    (Getty photo)

  • 1er juin 2003

    (Getty photo)




Loading Slideshow...
  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    La princesse de Galles, Diana, salue la foule aux côtés du prince Charles, à Saint John, le 17 juillet 1983. Derrière eux, le premier ministre du Nouveau-Brunswick.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    Le nouveau couple marié, Kate et William ont fait un grand tour du Canada durant l'été 2011.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    La reine Elizabeth II serre la main au maire d'Ottawa, Donald Bartlett Reid à son arrivée à l'hôtel de ville, le 3 juillet 1967.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    En 1939, la reine Elizabeth a visité le Canada avec le roi George VI. Le couple royal entre dans les édifices du Parlement.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    La reine Elizabeth II rencontre des membres de la Gendarmerie Royale du Canada auprès de Stephen Harper, le 30 juin 2010, à Rideau Hall, à Ottawa.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    Le prince William et la duchesse de Cambridge prennent part aux célébrations de la fête du Canada, le 1er juillet 2011.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    Le prince Charles et Camilia, duchesse de Cornouailles, photographiés avec le Toronto Scottish Regiment, le 5 novembre 2009 à Toronto.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    Le duc et la duchesse de Cambridge sont accueillis par un enfant timide de 6 ans, à Calgary, le 7 juillet 2011.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    Une jeune ballerine a accuelli la princesse Elizabeth et le duc de Buckingham à Winnipeg en 1951. Le froid n'a pas fait peur aux royaux...

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    La princesse Elizabeth et le duc d'Edimbourg ont reçu un accueil enthousiaste malgré la pluie, à Vancouver et Victoria, en 1951.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    Le prince Charles porte une mitaine des jeux Olympiques de Vancouver, alors qu'il visitait le village olympiques, durant l'hiver 2010.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    La reine Elizabeth II prend la parole durant une cérémonie spéciale à Regina, en Saskatchewan, le 18 mai 2005.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    La princesse Elizabeth et le duc d'Edimbourg durant une visite à Calgary, le 18 octobre 1951.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    La duchesse de Cornouailles s'arrête un instant pour lire une plaque commémorative, à Toronto.

  • Les visites royales canadiennes au fil du temps

    La reine Elizabeth II et Dalton McGuinty saluent les autochtones du Canada durant une cérémonie spéciale le 6 juillet 2010.