Publicités sexy et choquantes: le bureau de vérification britannique dresse son bilan (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
MIN
Publicité Yves Saint Laurent pour le parfum Opium sorti en 2000. | YSL

PUBLICITÉ - Trop de sexe, trop de nudité, trop de retouches... En Grande-Bretagne comme en France, les publicités sont régulièrement retoquées par les organismes chargés de vérifier leur bien fondé, et d'imposer les limites de la décence, parfois sous la pression des associations. En 50 ans de bons et loyaux services, l'ASA, bureau de vérification de la publicité britannique, ne totalise pas moins de 431,100 plaintes déposées.

L'organisme vient de remettre son rapport annuel et dévoile à cette occasion les dix publicités les plus critiquées et censurées. C’est à Yves Saint Laurent que revient la palme, pour sa publicité mettant en scène le mannequin Sophie Dahl nue dans une position très suggestive. Sortie en 2000, la publicité pour le parfum Opium a reçu 948 plaintes. L’ASA a déclaré comprendre "le public qui s’est plaint de cette publicité (...) capable de causer de sérieuses offenses".

Et vous, cette publicité vous choque-t-elle (voir ci dessus)?

Sondage rapide

Trouvez-vous ces publicités choquantes?

VOTER

Découvrez dans le diaporama les dix publicités les plus critiquées en Angleterre.

Close
Publicités censurées
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée