TORONTO - Les restaurateurs indépendants sont plus touchés par la situation économique que leurs rivaux, les grandes chaînes, selon un sondage annuel de NPD Group, dévoilé jeudi.

Selon les résultats de la firme spécialisée en études de marché dans la vente, la majorité des commerces qui ont fermé leurs portes en 2010 et 2011 étaient des restaurants locaux de cuisine familiale. Des 1486 institutions disparues l'an dernier au Canada, 1261 appartenaient à des propriétaires indépendants.

Ces abandons coïncident toutefois avec une augmentation de 2 pour cent de la fréquentation des restaurants. Le budget que les consommateurs consacrent à ce type de sorties a grimpé de 3 pour cent l'an dernier comparativement à 2010.

Le sondage indique que les restaurants traditionnels «décontractés» spécialisés dans certains types de repas tels les mets italiens, les fruits de mer et les menus variés sont les plus menacés.

RÉPONDEZ À NOTRE SONDAGE SUR LE SUJET:

Sondage rapide

Vous allez davantage...

VOTER