MONTRÉAL - Le groupe électro-funk montréalais aRTIST oF tHE yEAR est réapparu dans notre radar récemment avec la sortie, en mai, de leur cinquième album «Up Yours», dont la copie physique arbore en couverture une banane qui rappelle celle utilisée par le mythique band rock The Velvet Underground & Nico (1967). Pour le contenu, on se rapproche davantage, avec bien des nuances, des deux groupes de chez nous que sont Plaster et Chromeo. Deux jours avant le lancement officiel du disque à Montréal, les deux créateurs Camille Jacques (également DJ) et David Richard nous ont accueillis dans leur studio de la rue Wolfe.

Malgré leur dégaine déjantée et leur coté un tantinet (le mot est faible) provocateur et irrévérencieux (David est un véritable pro !), ils sont d’une simplicité déroutante. Et leur complicité de longue date renchérit cette aisance dans l’échange.

«Au départ, on voulait produire quelque chose de plus organique, guidé par des rythmes à la batterie », raconte Camille en donnant en exemple le récent travail du groupe électro-rock Plaster. «Mais le processus était très long. On est donc revenu à ce qu’on fait naturellement, un genre de patchwork, de dripping musical électronique. Cela dit, le CD a changé par rapport au précédent (Velour brigade, 2008). On a laissé volontairement les erreurs sur le disque; c’est aussi plus rock, plus catchy, ce qui permet de proposer des trucs plus hard comme la pièce "I Just Wanna Ride A Unicorme".»

On pourra peut-être reprocher au duo de se répéter légèrement, mais certainement pas d’être banal, conformiste ou ennuyant. Avec une bonhomie convaincante, les deux musiciens admettent qu’ils doivent d’abord trouver du plaisir dans leur travail. «On est de vieux chums. On a envie d’avoir du fun et d’utiliser cette énergie. Notre son est à l’image de ce que nous pensons nécessaire dans la vie: rire, s’amuser, laisser aller un peu», lance David.

Groove épidémique

Redoutable machine à groove, la formation flirte encore avec une multitude de sonorités électroniques accrocheuses et répétitives. Une musique abrasive, rapide, voire saturée par endroits. Les claviers vrombissent, la basse roucoule et les guitares rockent («Shake, Sweat, Scream, & Shout»). Les voix, elles, soufflent des paroles succinctes, minimalistes et échantillonnées.

En somme, un travail non révolutionnaire, mais qui fait définitivement sourire et sautiller. Quelque chose comme de la pop-funk-rock électro déjantée facile à écouter («Cannon Man»). Un gravé à trimballer en voiture pour rouler dans le soleil ou à mettre dans un party de soirée.

Nous le savons déjà, mais il est toujours bon de rappeler que la force ultime du groupe est de livrer en formule rock cette musique électro souvent associée aux performances DJ. Pour vous en convaincre, Artist of The Year sera en spectacle au National à 22h, vendredi. Le duo sera accompagné en concert de leurs acolytes Louis Coutu (batterie) et Frank Selector (claviers, voix). David Richard s’occupera quant à lui de la guitare et des chœurs tout comme Camille, qui rajoute la basse à son arsenal.

Suave énergie débridée assurée!

Loading Slideshow...
  • aRTIST oF tHE yEAR

    Photo: Jean-François Cyr.

  • aRTIST oF tHE yEAR

    Photo: Jean-François Cyr.

  • aRTIST oF tHE yEAR

    Photo: Jean-François Cyr.

  • aRTIST oF tHE yEAR

    Photo: Jean-François Cyr.

  • aRTIST oF tHE yEAR

    Photo: Jean-François Cyr.