Alors qu'une interdiction sur le foie gras doit entrer prochainement en vigueur en Californie, certains chefs cuisiniers de cet État américain inondent leur menu de ce produit délicat du foie du canard pour répondre à la demande des clients avant que l'aliment prisé ne disparaisse.

L'interdiction, qui entrera en vigueur le 1er juillet, prohibe la production et la vente des foies de canard qui sont, selon certains, produits de façon cruelle. À l'approche de la date fatidique, la demande est telle que le foie gras est difficile à trouver.

Selon Tracy Lee, qui a organisé 15 repas au foie gras dans la région de San Jose, le prix a doublé au cours des dernières semaines. Elle garde secrète la liste des endroits où les dîners ont lieu pour éviter d'alerter les défenseurs des droits des animaux.

Ceux-ci trouvent qu'il est ironique que les convives s'empiffrent de foie gras, lorsque c'est justement la pratique cruelle consistant à gaver les canards pour faire grossir leur foie qui est en cause.

La législature a adopté l'interdiction en 2004, mais a donné à l'industrie plus de sept ans pour modifier ses habitudes.