Huffpost Canada Quebec qc

Olymel précise le plan de relocalisation suite à l'incendie de Princeville

Publication: Mis à jour:
OLYMEL MORT
Capture d'écran

SAINT-HYACINTHE, Qc - La moitié des 180 employés d'Olymel mis au chômage après l'incendie de l'usine de Princeville, le 6 mai dernier, ont accepté l'offre de relocalisation.

La direction d'Olymel a précisé mardi que 91 employés se sont prévalus de la possibilité de travailler dans des usines situées dans un rayon de 100 kilomètres de celle de Princeville, dans les Bois-Francs.

En vertu du plan de la direction, 55 employés pourraient être envoyés à l'usine de fabrication de bacon de Drummondville. D'autres groupes d'employés seront relocalisés aux usines de Trois-Rivières et de Sainte-Rosalie, où s'effectuent la découpe et la transformation de poulets, et à l'usine d'abattage, de découpe et de désossage de porcs de Vallée-Jonction.

Le porte-parole de l'entreprise, Richard Vigneault, a confirmé qu'Olymel accommodera ses employés en matière de transport.

Afin de faciliter la mobilité de sa main-d'oeuvre, l'entreprise organisera des moyens de transport par autobus là où le nombre le justifie. Le covoiturage sera aussi fortement encouragé.

Ce réaménagement est toutefois temporaire et restera en vigueur jusqu'en septembre seulement.

«D'ici là, nous devrions avoir pris une décision au sujet de la reconstruction de l'usine de Princeville. Nous attendons toujours les résultats de diverses analyses», a indiqué M. Vigneault.

Selon le porte-parole de l'entreprise, ce processus pourrait prendre encore quelques semaines, voire les prochains mois.

«Olymel n'a pas l'information nécessaire pour prendre une décision éclairée. Il nous faut attendre le rapport complet sur les dommages et aussi sur le marché du bacon, notamment», a conclu Richard Vigneault.

Les pertes matérielles d'Olymel risquent de se chiffrer dans les millions de dollars.

Sur le web

Olymel à Princeville: une centaine d'employés relocalisés

Olymel pourrait ne pas reconstruire son usine de Princeville

Princeville: Olymel a un plan de relocalisation temporaire