Huffpost Canada Quebec qc

Roméo Langlois libre mercredi annoncent les Farc en Colombie

Publication: Mis à jour:
Une photo de Roméo Langlois sortie le 29 avril.
Une photo de Roméo Langlois sortie le 29 avril.

Les Farc vont libérer ce mercredi le journaliste français Roméo Langlois, détenu depuis le 28 avril dans le sud de la Colombie, selon un communiqué de la guérilla diffusé dimanche sur un site internet proche des Farc.

"La libération du journaliste français Roméo Langlois aura lieu mercredi prochain, le 30 mai", indique un message signé du "Front 15" des Forces armées révolutionnaires de Colombie, l'unité régionale de la rébellion marxiste ayant revendiqué sa capture.

communiqué farc

Correspondant de la chaîne France 24, Roméo Langlois, 35 ans, a été enlevé par les Farc lors de l'attaque d'une unité de l'armée qu'il accompagnait pour filmer une opération anti-drogue dans le sud du pays.

Après l'avoir qualifié de "prisonnier de guerre", la guérilla s'était dite prête, à la mi-mai, à le remettre à une délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR), de l'ONG "Colombiens et Colombiennes pour la paix" dirigé par l'ex-sénatrice Piedad Cordoba et un émissaire de la France.

Paris attend la libération effective, avec prudence

"Les coordonnées du site où sera libéré M. Langlois seront remises en temps opportun à la mission humanitaire intégrée par le CICR, Piedad Cordoba et le délégué français", précise le communiqué des Farc.

Le 13 mai, les Farc s'étaient déclarés prêts à libérer le journaliste en présence d'un représentant de François Hollande. Celui-ci avait été nommé quatre jours plus tard par le président de la République, sans que son identité n'ait été dévoilée.

"Nous attendons que les Farc mettent en oeuvre leur engagement de libérer notre compatriote", a déclaré avec prudence le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Bernard Valero, en rappelant que la France restait "pleinement" mobilisée pour obtenir la libération du Français.