Huffpost Canada Quebec qc

31e manifestation nocturne à Montréal et tintamarre contre la loi 78

Publication: Mis à jour:
(Capture d'écran)
(Capture d'écran)

Les étudiants manifestent pour une 31e nuit de suite dans les rues de Montréal. La manifestation a été décrétée illégale d'entrée de jeu puisque les organisateurs n'ont pas fourni d'itinéraire comme le prévoit la loi 78.

Le SPVM lancera un avertissement pendant 10 secondes - un coup de sirène - , s'il y a lieu, avant de disperser la foule.

Parallèlement, le tintamarre de casseroles contre la loi 78 se poursuit encore une fois ce soir à Montréal ainsi qu'un peu partout au Québec.

Mercredi soir, les policiers ont arrêté 518 personnes dans la nuit en vertu du règlement municipal d'attroupement, un peu plus de trois heures après le début de la marche.

Tandis que la manifestation battait son plein dans les rues du centre-ville de Montréal, dans plusieurs quartiers de la ville résonnait un joyeux tintamarre de casseroles animé par des résidents.

Depuis quelques soirs, des milliers de citoyens dénoncent la loi 78 en frappant sur des casseroles, certains descendant dans les rues.

Un groupe sur Facebook invite la population à se munir d'accessoires de cuisine, tous les soirs, à 20 h, et à « taper dessus avec toute la rage » que la loi 78 leur inspire.

À Québec, ce sont 176 manifestants qui étaient appréhendés.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Manifestation nocturne du 23 mai 2012
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction