Google: Hommage à Robert Moog avec un doodle synthétiseur (VIDÉO)

Le HuffPost  |  Par Publication: Mis à jour: 23/05/2012 08:48

Google consacre, mercredi 23 mai, un doodle musical à Robert Moog, l'inventeur du synthétiseur, à l'occasion du 78e anniversaire de sa naissance.

Le synthétiseur Google, en page d'accueil de toutes les versions du moteur de recherche mercredi, reprend le clavier et les trois commandes principales du synthétiseur compact de Moog: le filtre, l'oscillateur et l'amplification.

Petit plus: les internautes peuvent enregistrer leur morceau, le réécouter et le partager via un générateur de lien.

Le site officiel de Moog a publié un guide d'utilisation du mini synthé Google qui permet de comprendre le fonctionnement des différentes commandes.

Un hommage à Robert Moog

Décédé le 21 août 2005, d'une tumeur cérébrale, à l'âge de 71 ans, Robert "Bob" Moog, est un ingénieur électronicien de formation, né à New-York en 1934.

robert moog

Robert Moog et ses consoles

À l'âge de 30 ans, Moog conçoit, à la demande d'un de ses clients, un synthétiseur à monter en kit. Il réussit à créer un instrument compact – contrairement aux anciens modèles très volumnieux- munis de trois commandes – filtre, oscillateur, amplification. Une révolution dans le monde de la musique qui sera présentée la même année à l'occasion du congrès de l'Audio Engineering Society (AES).

Le synthétiseur Moog est rapidement adopté par la scène musicale. En 1969, George Harrison parsème l'album Abbey Road des Beatles de sons générés par un Moog qu'il s'est procuré directement auprès de son créateur. C'est la première fois qu'un synthé Moog habille un album de rock, avant que le clavier 44 touches ne devienne la norme du rock progressif dans les années 1970.

Suivre Le HuffPost Québec