POLITIQUE

Un agent de la GRC est démis de ses fonctions pour de nombreux gestes déshonorants

22/05/2012 05:47 EDT | Actualisé 22/07/2012 05:12 EDT
CP

EDMONTON - Un policier d'expérience de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Edmonton a été réprimandé de sept accusations de conduite déshonorante, pour avoir entre autres eu des relations sexuelles avec des subordonnés et avoir consommé de l'alcool au travail.

Un conseil disciplinaire de la GRC a démis de ses fonctions et mis à l'amende le sergent d'état-major Don Ray, qui était membre de l'unité des sciences comportementales au quartier général d'Edmonton.

Un exposé commun des faits indique que M. Ray a rempli un petit réfrigérateur d'alcool à son bureau et a offert de l'alcool à ses subordonnés. Le document indique également qu'il a eu des relations sexuelles avec une subordonnée dans l'unité du détecteur de mensonges de la GRC et dans une voiture de police banalisée.

M. Ray a également émis des commentaires déplacés à connotation sexuelle à l'endroit d'autres surbordonnées et envers des employés civils.

Le conseil précise dans un rapport que la conduite de l'agent a nui à la confiance du public envers la GRC.