Huffpost Canada Quebec qc

Séisme en Italie : 7 morts et plus de 4000 déplacés

Publication: Mis à jour:
TENTES
AFP

Alors que des répliques sismiques secouaient la région de l'Émilie-Romagne, en Italie, le bilan du séisme de magnitude 6 qui a touché le nord du pays dimanche s'élève à sept morts et plus de 5000 déplacés.

Les principaux quotidiens italiens rapportent au-delà d'une centaine de répliques survenues au courant de la nuit et plusieurs dizaines de blessés.

Quatre centres d'accueil ont été mis sur pied pour les évacués sur les lieux de l'épicentre, à Finale Emilia, une ville à 36 km au nord de Bologne.

« Beaucoup de personnes ont encore peur même si leurs maisons n'ont pas été détruites », explique Sebastiano Lucchi, un responsable de la Protection civile italienne.

« Il y a encore des secousses donc nous avons encore peur, mais ici on se sent en sécurité, même si on est inquiets parce qu'on va peut-être devoir rester ici pour longtemps », a confirmé une retraitée de la région.

L'état d'urgence a été déclaré, alors que des écoles et des commerces de la région sont demeurés fermés afin d'effectuer des contrôles techniques sur les bâtiments, mis à rude épreuve par la pluie et les rafales à la suite du séisme.

Plusieurs personnes ont même dormi dans leur voiture, garée dans des aires de stationnement loin des bâtiments.

De nombreuses structures patrimoniales ont été détruites. La tour de l'horloge de Finale Emilia a été brisée en deux sur toute la longueur avant de s'écrouler à la suite d'une secousse, dimanche après-midi. « Mille années d'histoire qui disparaissent », a déploré le maire de la ville, Fernando Ferioli.

« Les dommages causés au patrimoine culturel, selon les premières constations, s'avèrent importants », a affirmé pour sa part le ministère de la Culture.

Parmi les victimes du séisme se trouvent notamment quatre ouvriers qui travaillaient de nuit dans des usines et deux femmes, l'une centenaire et l'autre âgée de 37 ans.

L'Italie est exposée aux tremblements de terre en raison de sa position sur une zone de convergences, entre les plaques tectoniques Afrique-Europe. En avril 2009, un séisme de magnitude 6,3 avait fait 308 morts à L'Aquila, ville des Abruzzes dans le centre de l'Italie.

Le chef du gouvernement italien, Mario Monti, a décidé d'écourter son séjour à Chicago, au sommet de l'OTAN, afin de retourner dans son pays ébranlé par le séisme, mais aussi par un attentat à Brindisi, au sud, qui a coûté la vie à une lycéenne de 16 ans.

« C'est un de ces moments où le pays doit se sentir uni et solidaire avec ceux qui souffrent, et je crois qu'il l'est », a-t-il déclaré.

Sur le web

Séismes en Italie: le dernier bilan fait état d'au moins 7 morts et de 50 blessés

L'Italie, terre de séismes

Week-end meurtrier dans la péninsule italienne