Grève étudiante: le SPVM évalue comment appliquer la loi spéciale

Publication: Mis à jour:
MASQUE MANIFESTATION
PC

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) marche sur des oeufs lorsqu'il commente les nouvelles dispositions encadrant les manifestations : le nouveau règlement municipal antimasque et la loi spéciale provinciale entrée en vigueur vendredi.

En entrevue au Réseau de l'information, le porte-parole du SPVM, Ian Lafrenière, a précisé que le nouveau règlement sur le port du masque sera appliqué « avec beaucoup de jugement. On ne veut pas créer un problème plus grand que ce qu'on veut régler ».

Du reste, la décision policière d'intervenir sera prise au centre de contrôle et non pas sur un coin de rue, affirme Ian Lafrenière.

Pour les policiers, les dispositions de la nouvelle loi spéciale représentent « un outil de plus » même s'ils ne savent pas encore comment s'en servir.

« On évalue comment appliquer la nouvelle loi. On veut que les gens manifestent, mais ce doit être paisible, pacifique. Le règlement municipal sur le port du masque sera appliqué et les gens doivent manifester à visage découvert », a indiqué le porte-parole du SPVM en parlant de la manifestation prévue samedi soir au centre-ville de Montréal.

Dans un communiqué, le SPVM précise les grandes lignes de la loi spéciale et du règlement.

Concernant la loi 78, une personne, un organisme ou un regroupement qui organise une manifestation de plus de 50 personnes doit :

1) fournir par écrit, huit heures à l'avance, la date, l'heure, la durée, le lieu ainsi que, le cas échéant, l'itinéraire de la manifestation;

2) de plus, si une association ou fédération participe à une manifestation, elle sera tenue responsable de cette dernière.

Par ailleurs, les modifications au règlement sur la prévention des troubles de la paix, de la sécurité et de l'ordre public, et sur l'utilisation du domaine public (P-6) signifie qu'il est dorénavant :

1) interdit de participer à une manifestation (assemblée, défilé ou attroupement) le visage couvert, notamment par un foulard, une cagoule ou un masque;

2) obligatoire de fournir l'itinéraire d'une manifestation à la police;

3) en outre, le montant des constats d'infraction est passé de 100 $ à 500 $.

Le SPVM répond aux réseaux sociaux: Peut-on porter le carré rouge?

En réponse à des allégations circulant sur les réseaux sociaux, le SPVM a indiqué samedi, dans un message sur son compte Twitter, qu'il n'était pas vrai que des constats d'infraction avaient été distribués pour le simple port du carré rouge - le symbole du mouvement d'opposition à la hausse des droits de scolarité - et qu'il n'y avait aucune réglementation à ce sujet.

Sur le web

Vague soudaine d'«avertissements» farfelus au SPVM | Philippe ...

Plusieurs appels non fondés au SPVM

Le SPVM appliquera la loi spéciale «avec discernement»

Plusieurs appels non fondés au SPVM

Le projet de Loi spéciale 78 fait jaser

Adoption de la loi 78