Plus de sévérité pour les personnes déclarées non criminellement responsables?

Publication: Mis à jour:
CRIMINELLEMENT NON RESPONSABLE
Le ministre de la Justice, Rob Nicholson. (CP) | CP

WINNIPEG - Ottawa procède à la révision du Code criminel concernant les personnes déclarées non criminellement responsables de leurs actes.

Le ministre de la Justice, Rob Nicholson, n'a pas spécifiquement mentionné le nom de Vince Li dans le cadre de cet examen du Code criminel, écrivait le Winnipeg Free Press mercredi.

Mais l'annonce de cet examen arrive à peine deux jours après le témoignage du psychiatre de M. Li devant un comité qui revoit le dossier de l'homme qui avait défrayé les manchettes en 2008 après avoir décapité un autre passager dans un autocar Greyhound. Le psychiatre a plaidé cette semaine pour que M. Li puisse sortir de l'hôpital à l'occasion de visites supervisées.

M. Li a été déclaré non criminellement responsable du meurtre de Tim McLean, en juillet 2008, parce qu'il souffrait d'hallucinations causées par une schizophrénie non soignée.

Le ministre Nicholson a déclaré que les Canadiens avaient exprimé certaines préoccupations à l'égard des risques que représentent les personnes déclarées non criminellement responsables.

Il aurait dit à ses fonctionnaires d'examiner la loi afin d'identifier les modifications nécessaires pour soutenir le point de vue selon lequel la priorité doit être la sécurité publique.