Aérodrome de Neuville : les opposants font front commun avec d'autres municipalités

RCQC  |  Par Publication: Mis à jour: 16/05/2012 14:26

Les citoyens de Neuville qui s'opposent au projet d'aérodrome ne baissent pas les bras et poursuivent leur lutte afin d'empêcher le projet d'aller de l'avant dans leur voisinage.

Robert Jasmin, porte-parole des citoyens, a indiqué mercredi que les opposants ont fait une alliance avec des citoyens d'autres municipalités au prise avec les mêmes problèmes et qui ne veulent pas d'un aéroport dans leur voisinage.

M. Jasmin précise que la municipalité de Neuville fait désormais front commun avec celles de Saint-Hubert et de Lac-à-la-Tortue, en Mauricie.

Également, les citoyens de Neuville disent qu'ils vont multiplier les démarches pour décourager les pilotes d'utiliser les infrastructures du futur aérodrome. Les opposants dénoncent le refus du ministre fédéral des Transports, Denis Lebel, d'intervenir pour empêcher la construction de l'aérodrome.

Le combat des opposants va se transporter devant les tribunaux le 25 mai. Ils réclament à la Cour supérieure une injonction provisoire pour faire stopper les travaux en cours à Neuville.

Échos à l'Assemblée nationale

Le sujet de l'aérodrome de Neuville a une fois de plus été évoqué lors de la période de questions, mercredi, à l'Assemblée nationale.

La députée péquiste Agnès Maltais a de nouveau reproché au gouvernement Charest d'avoir abandonné les gens de Neuville et d'avoir accepté la fin de non-recevoir du ministre fédéral des Transports dans le dossier.

Le ministre responsable des Affaires intergouvernementales, Yvon Vallières, a rétorqué en disant que plusieurs démarches avaient été entreprises par les libéraux. Le gouvernement du Québec est toutefois impuissant dans ce dossier.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Patrick White  |