Grève étudiante: Jean Charest doit participer à la rencontre avec les étudiants, dit Pauline Marois

Publication: Mis à jour:
PAULINEMAROIS
Radio-Canada.ca

La chef du Parti québécois, Pauline Marois, demande au premier ministre Jean Charest de prendre part à la rencontre prévue ce soir entre la nouvelle ministre de l'Éducation, Michelle Courchesne, et les leaders étudiants.

« C'est au premier ministre de trouver une sortie de crise », a déclaré au cours d'un point de presse la chef de l'opposition officielle, arborant son carré rouge.

« Il faut qu'il ramène le calme et la paix sociale au Québec », a-t-elle dit au sujet du climat de tension qui marque le conflit, qui en est à sa 14e semaine.

« Il n'y aurait pas eu un tel conflit si j'avais été première ministre du Québec », a-t-elle affirmé, critiquant un « gouvernement en déroute ».

Le dirigeant de la Coalition avenir Québec, François Legault, a lui aussi réclamé la présence du premier ministre lors de l'entretien. « M. Charest doit s'asseoir à la table et doit négocier une chose avec les étudiants : le retour de tous les étudiants qui souhaitent retourner en classe », a-t-il soutenu.

Aussitôt nommée, lundi, la successeure de Line Beauchamp a convoqué les leaders de la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), de la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ), de la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et de la Table de concertation étudiante du Québec (TaCEQ) à Québec.

Sur le web

Droits de scolarité: Pauline Marois prône l'indexation | Simon Boivin ...

Jean Charest doit participer à la rencontre avec les étudiants ...

Étudiants: Bachand en a assez des radicaux

Québec durcit le ton au 93e jour

Étudiants: la CAQ fait part de ses a...