Grand Prix du Canada à Montréal: «On adore Montréal», déclare Bernie Ecclestone, le grand patron de la Formule Un

Publication: 13/05/2012 18:30 Mis à jour: 13/05/2012 18:35

Bernie Ecclestone
Le grand patron de la Formule Un, Bernie Ecclestone.

Le grand patron de la Formule Un Bernie Ecclestone s'est dit confiant de parvenir aisément à un accord pour assurer la pérennité du Grand Prix du Canada à Montréal.

« Oui, ça va arriver. On adore Montréal, a lancé Bernie Ecclestone lorsque la question lui a été posée dans le paddock du circuit de Catalogne. Je suis confiant. Très confiant ».

Dans une entrevue accordée, dimanche, au quotidien La Presse en marge du Grand Prix de Barcelone, Ecclestone dit souhaiter une entente de 10 ans. Il exige cependant une mise à jour des garages aménagés en 1988. Cette opération coûterait environ 15 millions de dollars.

« On va essayer de les rebâtir. Je les ai bâtis moi-même, j'ai payé pour les garages, il y a 25 ans. Ils ont besoin d'une mise à niveau », a insisté Bernie Ecclestone.

De son côté, le promoteur du GP du Canada, François Dumontier, s'attend aussi à une augmentation « raisonnable » des redevances annuelles versées à Ecclestone.

« Je pense que ces rénovations valent la peine. Il y a deux façons de voir les choses: soit Bernie va demander des frais annuels mirobolants, soit il va demander des frais raisonnables en demandant en contrepartie d'investir dans les infrastructures », avait confié Dumontier dans un entretien rapporté samedi.

À l'heure actuelle, les trois paliers de gouvernement (Ottawa, Québec et Montréal) déboursent 15 millions $ CAN par an pour cet événement qui génère d'importantes retombées.

L'entente actuelle prendra fin après le Grand Prix de 2014. Des pourparlers sont en cours pour son renouvellement depuis le mois de février.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Isabelle Marceau  |