Une Canadienne accusée du meurtre de ses enfants à Londres

Publication: Mis à jour:
FELICIA BOOTS LONDRES
Felicia Boots (Facebook) | Capture Facebook

LONDRES - Une Canadienne accusée d'avoir tué ses deux enfants demeurera en prison jusqu'à mardi, ont annoncé les autorités britanniques samedi.

Deux accusations de meurtre ont été déposées contre la joaillière Felicia Boots en lien avec la mort de son fils Mason, âgé de 10 semaines, et de sa fille Lily, âgée de 14 mois, survenue à leur maison du sud-ouest de Londres plus tôt cette semaine.

Boots s'est présentée samedi devant la Cour des magistrats du Sud-Ouest et a été renvoyée derrière les barreaux jusqu'à sa prochaine comparution le 15 mai.

Le quotidien The Telegraph a rapporté que la femme de 34 ans, qui portait un pantalon d'entraînement gris et un haut gris foncé, avait fait un signe de la main à ses parents et un ami à sa sortie du tribunal.

Le mari de la suspecte de 34 ans a été identifié comme étant Jeffrey Boots, un ancien banquier d'affaires pour la Banque de Montréal.

Selon les voisins, le couple avait emménagé dans la luxueuse résidence du quartier Wandsworth il y a deux semaines.

Jackie Cook, âgée de 52 ans, a raconté au journal Mirror qu'elle n'avait pas eu le temps de faire plus ample connaissance avec les Boots. «C'est une véritable tragédie, je n'arrive pas à y croire», a-t-elle déclaré.

L'affaire a été abondamment couverte par les médias britanniques, qui ont notamment publié des photos de la famille et des images de personnes en train de déposer des fleurs ainsi que des ours en peluche devant la demeure où les corps des enfants ont été retrouvés.