Bill Clinton aurait qualifié Barack Obama d'amateur, selon un nouveau livre

PC  |  Par Publication: 11/05/2012 18:44 Mis à jour: 11/05/2012 21:07

WASHINGTON - Un nouveau livre bientôt publié aux États-Unis affirme que l'ancien président américain Bill Clinton a qualifié le président Barack Obama d'«amateur» et a exhorté sa femme, Hillary, de quitter son poste de secrétaire d'État pour s'opposer à M. Obama lors des primaires démocrates de 2012.

«Amateur», la biographie non autorisée de Barack Obama écrite par Edward Klein, ancien rédacteur en chef du «New York Times Magazine», accuse Bill Clinton d'avoir qualifié le président actuel d'«incompétent» et d'avoir dit qu'il «ne sait pas comment être président».

En citant un récit de la conversation alléguée, Edward Klein écrit que l'ancien président a pressé sa femme de quitter son poste et de défier Barack Obama lors des primaires démocrates, estimant qu'elle serait meilleure pour faire le travail.

Un article publié vendredi dans le «New York Post» expose les passages les plus controversés du livre.

«L'économie est une catastrophe: elle est à plat. Les États-Unis ont perdu leur cote AAA. (...) Tu sais mieux y faire qu'Obama», aurait dit Bill Clinton à sa femme Hillary lors d'une conversation dans leur propriété de Chappaqua, dans l'État de New York. De proches amis du couple étaient présents, selon l'auteur du livre.

«Le pays a besoin de toi! Le pays a besoin de nous!», aurait dit l'ancien président démocrate.

Hillary Clinton lui aurait répondu: «Que fais-tu de la loyauté, Bill? La loyauté?». Selon le livre, Bill Clinton lui aurait répondu: «La loyauté est une blague, la loyauté n'existe pas en politique.»

«Pourquoi tout risquer maintenant?», aurait renchéri Mme Clinton, en ajoutant qu'elle voulait laisser un héritage fort en tant que secrétaire d'État largement respectée. «Je veux que mon mandat soit important, et le quitter maintenant serait comme laisser une note en bas de page.»

L'échange se serait poursuivi jusqu'à ce que la fille du couple, Chelsea, s'interpose dans la conversation pour dire que sa mère «méritait» d'être présidente.

Le clan Clinton a rapidement nié les allégations de l'auteur. Le porte-parole de Bill Clinton, Matt McKenna, a utilisé des termes inhabituellement durs pour condamner le livre, qui doit être publié mardi prochain.

M. McKenna, cité par le «New York Post», a qualifié Edward Klein de «menteur reconnu» et a affirmé que les allégations étaient «totalement et complètement fausses».

En 2005, Edward Klein a publié une biographie non autorisée d'Hillary Clinton qui a été très mal reçue par la principale intéressée et ses proches. L'auteur s'est retrouvé sous le feu des projecteurs après avoir été accusé de nombreuses exactitudes.

La Maison-Blanche a elle aussi nié les allégations d'Edward Klein.

«Aucune personne sensée ne croira aux non-sens (de ce livre), en particulier parce que la secrétaire Clinton et le président Clinton ont été loyaux et ont soutenu le président Obama à chaque instant», a dit un porte-parole de la Maison-Blanche, Eric Schultz, au «New York Post».

Un stratège démocrate qui a travaillé pour Hillary Clinton lors de sa course à l'investiture démocrate en 2008 affirme que toutes les allégations de l'auteur sont fausses.

«Il est totalement impossible qu'Hillary Clinton, qui a été une démocrate loyale tout au long de sa carrière, puisse se lancer dans les primaires contre un président démocrate en exercice, et il est impossible que Bill ait pu le suggérer», a dit ce stratège sous le couvert de l'anonymat.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Myriam Lefebvre  |