Huffpost Canada Quebec qc

Affaire Victoria Stafford : Rafferty coupable de meurtre prémédité

Publication: Mis à jour:
Victoria Stafford. (Archives)
Victoria Stafford. (Archives)

À London, en Ontario, Michael Rafferty a été reconnu coupable de l'enlèvement, du viol et du meurtre au premier degré de Victoria Stafford, 8 ans, survenus en avril 2009.

L'homme de 31 ans a accueilli le verdict en fermant les yeux, l'air impassible. La mère de la fillette, Tara McDonald, a fondu en larmes.

Le juge Thomas Heeney a remercié le jury de trois hommes et de neuf femmes d'en être arrivé à un verdict « juste et amplement soutenu par la preuve ».

Michael Rafferty écope automatiquement d'une peine de prison à perpétuité, sans possibilité de libération conditionnelle avant 25 ans. Il avait plaidé non coupable aux accusations qui pesaient contre lui.

Victoria Stafford avait disparu alors qu'elle rentrait de l'école à Woodstock en avril 2009. Sa dépouille avait été trouvée dans un champ plus de trois mois plus tard, 100 km au nord de chez elle.

L'ex-petite-amie de Michael Rafferty, Terri-Lynne McClintic, avait admis en cour avoir asséné les coups de marteau mortels à la tête de l'enfant après avoir regardé son complice la violer à répétition. Le juge avait estimé que même si l'accusé n'avait pas lui-même frappé la fillette, sa présence le rendait aussi coupable de meurtre.

Le procès Rafferty a duré 10 semaines. Après avoir commencé ses délibérations jeudi, le jury avait demandé vendredi de revoir l'interrogatoire de Terri-Lyne McClintic au cours duquel elle accusait Rafferty d'être le meurtrier.

La mère de la victime a quitté le palais de justice sans parler aux médias. Son père, Rodney Stafford, s'est dit habité par un mélange de satisfaction, d'emballement et de tristesse, soulignant que le verdict ne fera pas revenir sa fille. « Nous avons obtenu justice », a-t-il dit.

« C'est comme si je pouvais respirer à nouveau », à quant à elle déclaré la grand-mère de Victoria.

LE PROCÈS EN IMAGES:

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Le procès en images
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction