Hélicoptères Chinook : retard faute de pilotes qualifiés

Publication: Mis à jour:
CHINOOK
Getty Images

L'Aviation royale canadienne devra attendre deux ans de plus pour mettre en service ses nouveaux hélicoptères Chinook en raison d'une pénurie de pilotes qualifiés, selon des documents faisant partie du dernier budget fédéral.

La section du budget où figure cette information fait également état de retards importants pour plusieurs autres achats majeurs effectués par le ministère de la Défense, dont le processus d'acquisition est déjà critiqué en raison du controversé programme des F-35.

Les Chinook ont été commandés en 2006 dans le cadre d'un contrat accordé à Boeing sans appel d'offres. Le premier hélicoptère doit être livré le mois prochain, mais il s'agira d'un prototype. Le manque de pilotes devrait reporter la mise en service complète des appareils jusqu'en juin 2017.

Ces hélicoptères étaient considérés comme indispensables pour la mission de combat du Canada en Afghanistan, qui est maintenant terminée. Mais les retards concernant l'achat des 15 appareils ont forcé les conservateurs à dépenser près de 300 millions de dollars pour acquérir six vieux Chinook de l'armée américaine.

Le remplacement de la flotte canadienne d'avions de recherche et de sauvetage est une autre acquisition qui accuse beaucoup de retard. Selon les documents du budget, les nouveaux appareils ne seront pas livrés avant 2017. Or, les forces aériennes ont souvent répété que les Buffalo C-115, maintenant âgés de près de 50 ans, devaient être remisés d'ici 2015.

Les documents révèlent aussi que le projet des conservateurs de construire des navires pour patrouiller dans l'Arctique a également été reporté plusieurs fois. Le premier bateau arrivera en 2018, soit trois ans après la date de livraison initiale, et n'entrera pas pleinement en fonction avant 2023.

Le porte-parole du Nouveau Parti démocratique (NPD) en matière de défense, Jack Harris, a déclaré que tous ces délais représentaient bien la philosophie du gouvernement de Stephen Harper sur le plan militaire.

M. Harris a soutenu que les conservateurs souhaitaient plus projeter une image de durs à cuire sur la scène internationale avec des missions comme celles en Afghanistan et en Libye qu'à s'occuper de la sécurité des Canadiens.


Sur le web

Chinook helicopters to be sold as Afghan mission ends | CTV News

Ottawa commande 15 hélicoptères | National | Radio-Canada.ca

Boeing CH-47 Chinook - Wikipédia

CH-47 Chinook - Modèle F canadien - Hélicoptère de transport ...

Afghanistan : Accident d'un hélicoptère Chinook canadien | Zone ...

L'escorte des hélicoptères Chinook du Canada