La CSDM présente son plan contre les moisissures

Publication: Mis à jour:
CSDMRENOVATIONECOLE
SRC

La Commission scolaire de Montréal (CSDM) investira 68 millions de dollars pour l'entretien préventif de ses écoles, dont 29 identifiées comme à particulièrement à risque, pour la qualité de l'air. La CSDM a révélé son « Programme de qualité de l'air intérieur (PQAI) », mercredi, à la suite de la fermeture de 5 écoles au cours de la dernière année.

La CSDM explique avoir identifié les 29 écoles problématiques à l'aide de 200 signalements émis par des écoles et des enseignants. Les 68 millions de dollars nécessaires à l'entretien préventif des écoles ciblées n'incluent pas les coûts de la réfection des 5 écoles fermées en raison de la présence de moisissures.

La commission scolaire entreprendra également l'inspection des 214 écoles de son parc immobilier. Cette vaste inspection devrait être terminée dans 5 ans.

L'entretien du parc immobilier de la CSDM, dont l'âge moyen est de 65 ans, est compliqué par la valeur patrimoniale de 137 de ses 214 établissements. Les coûts de réfection des bâtiments à valeur patrimoniale sont 1,4 fois plus élevée que pour les constructions plus récentes, selon la CSDM.

Un problème qui dépasse le cadre scolaire

Le problème des moisissures dans les écoles de la CSDM dépasse toutefois le seul milieu scolaire, selon la commission scolaire. Selon des tests menés par la Direction de la santé publique, de nombreux élèves de la CSDM sont exposés à des moisissures à la maison.

Le programme de qualité de l'air intérieur de la CSDM s'appuie sur une étude de la DSP menée en 2011 auprès de 8000 élèves montréalais. L'étude révélait que 36 % des enfants ciblés, âgés de 6 mois à 12 ans, sont exposés à une humidité excessive ou à des moisissures à leur domicile. Cette proportion passe à 52 % sur le territoire du CLSC le plus touché et il est de 46 % pour le CLSC d'Hochelaga-Maisonneuve.

Au cours des derniers mois, la CSDM a déplacé les élèves des écoles Hochelaga et Saint-Gérard en raison de la découverte de moisissures et d'infiltrations d'eau dans les bâtiments. L'école Hochelaga abritait déjà les élèves de l'école Baril qui avaient éprouvé le même problème antérieurement.

Les élèves de l'école Saint-nom-de-Jésus, dans le secteur Hochelaga-Maisonneuve, devront également changer de locaux en prévision du début de la prochaine année scolaire.

Sur le web

Moisissures à la CSDM: 200 écoles à inspecter | Anabelle Nicoud ...

Qualité de l'air: une autre école de la CSDM fermée temporairement ...

Moisissures: la CSDM fait son mea-culpa | Pascale Breton | Éducation

La CSDM prend en charge les problèmes de moisissures à l'école ...

Qualité de l'air intérieur : La CSDM procède | Commission scolaire ...

Moisissures - La CSDM testera 50 écoles par année | Le Devoir

Moisissures dans les écoles de Montréal: la CSDM en sait-elle plus ...

Moisissures - 50 écoles visées à Montréal

CSDM: combien d'autres écoles contaminées? | Pascale Breton ...

«On aurait pu agir plus rapidement»