Plongeon: Despatie et Imbeau-Dulac accèdent à la finale de la Coupe Canada de plongeon

PC  |  Par Publication: 04/05/2012 17:17 Mis à jour: 07/05/2012 13:35

MONTRÉAL - «Très moyen» de son propre aveu dans les préliminaires, Alexandre Despatie a offert une performance à son goût en demi-finale de l'épreuve au tremplin de trois mètres de la Coupe Canada de plongeon, vendredi.

Despatie a obtenu le deuxième meilleur score des 12 demi-finalistes, avec 481,20 points. Il n'a été devancé que par l'Australien Ethan Warren, qui a amassé 491,90 points. En matinée, le plongeur de Laval avait aussi été coiffé par Warren, en récoltant 453,95 points.

«J'étais plus concentré sur la tâche en demi-finale. Ce matin, j'avais de la misère à être dans ma bulle, a-t-il expliqué. C'est un peu normal. J'en suis à une première compétition depuis plus d'un mois.»

Contraint à l'inactivité en raison d'une blessure à un genou, Despatie n'a renoué avec la compétition qu'en mars. S'il dit avoir retrouvé la forme «à 95 pour cent», il ajoute qu'il lui reste à franchir le plateau qui lui permettra de lutter dans la cour des grands à Londres, l'été prochain.

«Ce sont les cinq derniers pour cent les plus longs à aller chercher et ceux qui nécessitent la plus grande charge de travail», a-t-il avancé.

En finale dimanche après-midi, Despatie a indiqué qu'il tentera son fameux quadruple saut et demi groupé, qu'il veut effectuer aux Jeux olympiques.

Imbeau-Dulac impressionne

Un autre Québécois s'est hissé dans le groupe des six finalistes. François Imbeau-Dulac, de Saint-Lazare, a pris le deuxième rang de son groupe, avec un excellent score de 445,95 points.

Troisième en préliminaires, Imbeau-Dulac, âgé de 21 ans, a eu le meilleur face à son principal rival canadien, le Saskatchewanais Reuben Ross, pour l'obtention de la deuxième place disponible à l'épreuve masculine du trois mètres aux JO.

Ross a été écarté de la demi-finale, même s'il a fini cinquième en matinée, en raison de la limite de deux compétiteurs par pays en demi-finale. Le Québécois Maxim Bouchard, septième, a subi le même sort.

Imbeau-Dulac en sera à sa première participation en finale en quatre présences à la Coupe Canada.

«Je ne serai pas à la recherche d'un score ou d'une position, a commenté le loquace jeune homme, qui se voit à Londres l'été prochain. Je vais m'appliquer à être constant et à bien gérer mon stress. Je suis un gars émotif, et c'est un aspect que j'essaie d'améliorer.»

Benfeito éliminée

Du côté féminin, la surprise de la journée a été l'élimination de la Québécoise Meaghan Benfeito, à la tour.

Meilleure Canadienne au classement en vue des JO, elle a loupé son quatrième saut et elle a fini 13e (293,15 points).

«C'est un désastre», a-t-elle écrit sur Twitter.

Pas tant que ça finalement, comme elle le croyait initialement, puisqu'une de ses principales rivales au pays pour une des deux places disponibles à la tour, Rachel Kemp, n'a pas saisi l'occasion. Kemp, de Victoria, en Colombie-Britannique, a échoué en demi-finale.

La Montréalaise ne sera donc pas contrainte de prendre part à la compétition de sélection de l'équipe olympique canadienne, du 25 au 27 mai.

Sa partenaire au 10 mètres synchro, Roseline Filion, s'est qualifiée pour la finale de dimanche, avec un score de 332,50 points, meilleur que celui de 321,70 récolté en préliminaires.

La Lavalloise est en position d'engranger de précieux points face à Kemp. Elle doit atteindre le plateau des 350 points en finale.

«C'est mon seul objectif (les 350 points), a affirmé Filion. Et si je réussis, je serai en très bonne position au classement.»

La Québécoise Carol-Ann Ware a vu son parcours être stoppé en préliminaires, même si elle a terminé 12e.

Samedi, à compter de 11h, journée remplie au Centre sportif du parc olympique, avec la présentation de quatre épreuves: 10 mètres synchro femmes, trois mètres synchro hommes, trois mètres féminine et 10 mètres masculine.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Catherine Levesque  |