L'entente de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne est menacée

PC  |  Par Publication: 26/04/2012 15:02 Mis à jour: 26/04/2012 18:27

OTTAWA - L'entente de libre-échange avec l'Union européenne, attendue de longue date par le Canada, pourrait être torpillée par trois pays irrités par la décision du gouvernement Harper d'imposer des visas à leurs ressortissants.

L'avertissement a été lancé par l'ambassadeur de l'UE au Canada, au moment où les négociations entre les deux parties seraient dans un dernier droit.

Le président du conseil de l'UE a déclaré, lors d'une visite à Ottawa plus tôt cette semaine, que les trois-quarts de l'entente ont été finalisés, et qu'un accord final pourrait être conclu d'ici six mois.

Toutefois, la ratification nécessitera l'accord unanime des 27 pays membres du bloc européen.

L'ambassadeur Matthias Brinkmann a prévenu que cette ratification fera face à une opposition sérieuse de la part de la République tchèque, de la Hongrie et de la Bulgarie, dont les ressortissants doivent maintenant obtenir un visa pour se rendre au Canada. Cette mesure vise à freiner la venue de faux demandeurs d'asile roms.

L'UE permet les déplacements libres sans visa entre les États-membres de l'espace Schengen, et l'exigence d'un visa a donc été mal accueillie dans ces pays, a expliqué l'ambassadeur Brinkmann.

Suivre Le HuffPost Québec

Publié par Geoffrey Dirat  |