Le projet de gratte-ciel qui fait débat à Paris

Le HuffPost/AFP  |  Publication: 26/04/2012 08:18 Mis à jour: 26/04/2012 08:18

Les ateliers Jean Nouvel ont été choisis mardi 25 avril par un jury présidé par Anne Hidalgo, première adjointe PS de Bertrand Delanoë, pour conduire un projet baptisé Duo, deux édifices distincts de grande hauteur qui verront le jour dans le XIIIe arrondissement de Paris, dans le cadre des aménagements de la ZAC rive gauche.

Les élus Europe Ecologie - Les Verts de Paris ont qualifié mercredi le projet d'injure "au paysage parisien" et de "balafre" les deux futures tours géantes de 180 m et 115 m de haut. Ce sera la première fois, depuis le Plan local d'urbanisme (PLU) de 1977 qui plafonnait les hauteurs à 37 mètres, que la municipalité érigera à nouveau des immeubles de grande hauteur (IGH), la tour Montparnasse (210 mètres) étant antérieure au PLU de 1977.

Dans un communiqué mercredi, les élus EELV de Paris ont estimé que le "nouveau quartier Paris Rive-gauche sera prochainement défiguré par un Duo de tours, soit deux immenses blocs de verre et de métal vaguement ondulés".

"On découvre un projet prétentieux et tributaire d'effets de mode. Ce qui semble l'emporter réside dans le choix de l'instantané qui devient archaïque très rapidement, celui du m'as-tu-vu sur la sobriété, du clinquant sur l'urbain" a déploré Yves Contassot, élu du XIIIe arrondissement.

Selon les Verts, le projet "s'ajoutent au projet Triangle (une tour dans le XVe au parc des expositions), déjà très mal en point après que l'enquête publique sur le projet de révision du PLU a révélé les graves menaces pesant sur l'ensoleillement du quartier, l'engorgement des transports locaux ou l'avenir du Parc des Expositions".

L'immense édifice tout en verre et dont la partie haute sera inclinée à la façon d'une vague, nécessitera un investissement entre 500 et 600 millions d'euros. Il comprendra 75.000 m2 de bureaux, des commerces, et un hôtel (dans la tour de 115m) de 15.000 m2, a précisé Anne Hidalgo, première adjointe au Maire de Paris, chargée de l'urbanisme.

"Poser un acte architectural comme celui-ci à Paris, c'est une très grande responsabilité. Nous avons choisi le projet le plus original et aussi le plus radical."

Selon Jean Nouvel, "ces deux immeubles amplifient le plaisir d'être là. Ils vont chercher des vues, accueillent des arbres et des arbustes sur leurs terrasses et, leurs sommets sont des destinations accessibles a tous". Les travaux doivent débuter en 2014 pour une livraison à l'horizon 2018.

Suivre Le HuffPost Québec