Huffpost Canada Quebec qc

Le Canada annonce la levée de certaines sanctions contre la Birmanie

Publication: Mis à jour:
BIRMANIE
Aung Sang Suu Kyi. | Getty Images

OTTAWA - Ottawa a annoncé mardi la suspension de certaines sanctions imposées à la Birmanie, afin de souligner les progrès réalisés en vue de l'instauration d'un régime démocratique dans le pays sud-asiatique qui a longtemps été sous l'emprise d'une junte militaire répressive.

Le ministre des Affaires étrangères, John Baird, a déclaré mardi à Ottawa que le Canada était encouragé de constater les changements survenus en Birmanie, en particulier depuis que l'ancienne prisonnière politique Aung Sang Suu Kyi a obtenu un siège au Parlement à la suite des élections historiques tenues un peu plus tôt ce mois-ci.

Les sanctions sur les importations, les exportations et les transactions financières seront levées, a affirmé M. Baird.

Il subsiste cependant quelques exceptions: le commerce des armes et de matériel connexe est toujours interdit, de même que l’appui technique ou financier lié à des activités militaires, a précisé le ministère des Affaires étrangères.

John Baird a effectué une visite officielle en Birmanie le mois dernier. Il a profité de son passage pour remettre personnellement à Aung Sang Suu Kyi un certificat reconnaissant son titre de Citoyenne canadienne honoraire, titre qui lui avait été conféré par le Parlement en 2007.

Le ministre dit avoir l'intention d'appeler directement Aung Sang Suu Kyi pour lui annoncer la suspension de sanctions.

Il a prévenu que la Birmanie avait encore «beaucoup à faire», mais que le Canada était disposé à lui apporter son soutien.

«L'allègement des sanctions redonnera espoir à la Birmanie et lui permettra d’avancer dans cette direction, de créer des emplois et d’offrir des occasions au peuple birman», a indiqué M. Baird par voie de communiqué.

Au début avril, l'Union européenne a elle aussi annoncé la suspension de certaines sanctions contre la Birmanie pour une durée d'un an. L'embargo sur les armes a cependant été maintenu.

Au cours de la dernière année, un vent de changement a soufflé dans cette nation de 60 millions d'habitants. Le gouvernement a libéré des centaines de prisonniers politiques, et les médias ont regagné une certaine indépendance.

Sur le web

Le Canada va suspendre la plupart des sanctions contre la Birmanie

Le Canada suspend la plupart de ses sanctions contre la Birmanie

Birmanie: le Canada suspend des sanctions

Myanmar : Triomphe historique pour Aung San Suu Kyi

Myanmar : Aung San Suu Kyi rencontre le président Thein Sein

Le groupe Total devenu une arme de corruption massive