Le Québec deviendra « à terme » un pays indépendant, selon Michael Ignatieff (TWITTER)

Le Huffington Post Québec  |  Par Publication: 23/04/2012 19:34 Mis à jour: 23/04/2012 22:41

Michael Ignatieff estime que le Québec deviendra «à terme » un pays indépendant et que la probable victoire des séparatistes lors du référendum qui sera organisé en 2014 en Écosse allait encourager les nationalistes québécois à poursuivre leur rêve souverainiste.

L’ancien chef libéral, défait lors des dernières élections fédérales, a tenu ces propos étonnants sur les ondes de la British Broadcasting Corporation (BBC), au cours d’une entrevue diffusée lundi. Il pensait sans doute qu’ils ne seraient pas repris de ce côté-ci de l’Atlantique, mais c’était sans compter sur l’agence Postmedia News, qui a publié l’information en fin de journée, avant que celle-ci ne soit ensuite reprise par La Presse Canadienne.

L’universitaire a également déclaré à la BBC que le Québec et le reste du Canada ont peu de choses à se dire et que la province francophone et la fédération canadienne sont déjà « presque » des pays distincts. « Il y a une sorte de contrat d'indifférence mutuelle, qui est très frappant pour quelqu'un de ma génération », a-t-il ajouté.

Il ne croit pas pour autant que la séparation du Québec soit inévitable. « Rien n’est inévitable dans la vie politique et j’ai le fervent espoir que les séparatistes seront vaincus et que le Canada survivra et prospérera entant que pays uni, parlant en français et en anglais », a affirmé Michael Ignatieff.

L’ex-chef du PLC considère par ailleurs que le Canada a connu « une expérience de mort imminente » avec le référendum de 1995. Référendum qui, selon lui, aurait permis au Québec d’obtenir « radicalement » de nouveaux pouvoirs auprès des fédéralistes d’Ottawa. « Le Québec agit comme s'il était souverain. Le référendum nous a fait du tort », considère Michael Ignatieff.

Suivre Le HuffPost Québec