Vote des Français au Québec: des élections et des brunchs

Publication: Mis à jour:
Un brunch aux saveurs socialistes.
Un brunch aux saveurs socialistes.

Montréal – Ils étaient plus de 300 sur les deux étages du Petit Medley sur Saint-Hubert, réquisitionné par le parti socialiste pour encourager leur candidat, François Hollande, qui est arrivé en tête avec 33,24% des suffrages exprimés par les Français installés à Montréal, contre 26,31% pour Nicolas Sarkozy.

Idem à l’UMP qui organisait son brunch électoral à la crêperie des Tontons Flingueurs sur Côte-des-Neiges, où 150 personnes étaient venues soutenir le candidat sortant, Nicolas Sarkozy.

Malgré un faible taux de participation à Montréal (39,61%), les responsables des sections du parti socialiste et de l’UMP restent mobilisés.

Pour le représentant de François Hollande, Yan Chantrel, «ce moment est essentiel, l’élection n’est pas gagnée et nous avons besoin des voix de tout le monde», a-t-il insisté.

Pascal, installé à Montréal depuis quinze ans, a voté hier au collège Stanislas «en cas de retour en France», mais aussi à cause du reflet de la France sur la scène internationale.

Quant à Xavier, citoyen français né à Montréal qui vient de fêter ses 18 ans, il a voté pour la première fois afin d’exprimer son opinion en tant que Français de l’étranger.

Jean-Christophe, lui, s’est moins «intéressé à la campagne» que s’il était en France mais, en tant que citoyen, «pense à l’avenir de son pays». Il est accompagné de Laura qui a donné sa voix au parti socialiste par idéologie, même si elle «ne sait pas si le programme socialiste représente bien ou non les Français de l’étranger».

Résultats nationaux

Au Petit Medley, les cris de joie des partisans socialistes à l’annonce des résultats nationaux ont vite laissé place au questionnement et à l’inquiétude.

Alors qu’en France le candidat du parti socialiste arrive aussi en tête avec 28,8 % des suffrages face au candidat sortant de l’UMP, Nicolas Sarkozy avec 26,1%, la candidate du Front National, Marine Le Pen, devient la troisième personne de cette campagne avec 18,5% des suffrages exprimés.

Yan Chantrel ne se «satisfait pas d’une extrême droite à 20% malgré une joie intense et un fort espoir en ce qui concerne les chances de François Hollande de remporter le second tour de l’élection».

À Montréal, la candidate du Front National a obtenu 6,82% des suffrages.

Aurélia Le Tareau, chargée de mission UMP, n’est pas déçue par la deuxième place de Nicolas Sarkozy. Elle explique que le choix du premier tour était «émotionnel», que c’était un «vote de protestation» et que les citoyens voulaient ainsi faire part de leur déception. Mais selon ses prévisions, le choix du second tour sera «rationnel» et les Français se rassembleront derrière le candidat de l’UMP.

Les citoyens français vivant à Montréal seront appelés aux urnes le 5 mai prochain pour le second tour de l’élection présidentielle.

Des législatives qui font polémique

Les Français vivant à Montréal seront une nouvelle fois sollicités le 2 juin prochain pour le premier tour des élections législatives, et ce afin d’élire le député de la circonscription Amérique du Nord (Canada et États-Unis) qui les représentera à l’Assemblée nationale.
Mais les modalités de cette élection ne sont pas encore définies, le Canada refusant d’accorder une légitimité au député élu.

Les élections législatives devraient être organisées au Consulat de France à Montréalhttp://www.consulfrance-montreal.org/ au 1501 rue McGill College, ce qui, selon Corinne Narassiguin, candidate aux législatives pour le parti socialiste, pourrait occasionner des «désordres sur la voie publique».

L’affluence massive des Français au Consulat, situé au 10ème étage de l’immeuble accessible par deux ascenseurs, pourrait soit «provoquer de longues files d’attente sur les trottoirs», soit «décourager une grande partie des citoyens français installés à Montréal à se déplacer pour voter».

Montréal étant une «ville qui vote traditionnellement à gauche», Corinne Narassiguin dénonce un «calcul politique» visant à empêcher les électeurs du parti socialiste de s’exprimer.

Sur le web

Français du Monde – ADFE Québec Canada

Élections - Consulat général de France à Québec

Consulat général de France à Québec

Les ressortissants français de Québec aux urnes

Des milliers de Français votent au Québec | Politique | Actualité | Le ...

Consulat général de France à Montréal

Les ressortissants français de Québec aux urnes

Présidentielle de France: des expatriés préoccupés