Second tour: les sondages toujours très favorables à François Hollande

Publication: Mis à jour:
Second tour: les sondages toujours très favorables à François Hollande.
Second tour: les sondages toujours très favorables à François Hollande.

Les urnes avaient à peine révélé leur verdict que les sondages livraient leurs premier pronostics. Dès l'heure légale de 20 heures passée, une batterie d'enquêtes d'opinion a en effet été dévoilée pour prendre la température du second tour de scrutin le 6 mai prochain.

Ipsos, Ifop, CSA, Opinionway, BVA... Ces quatre instituts donnent un avantage clair au candidat socialiste François Hollande, arrivé largement devant son rival UMP, Nicolas Sarkozy, au terme du premier tour.

Si la campagne d'entre-deux-tours ne fait que commencer, ces sondages ont le mérite de décrypter le délicat jeu de vases communicants des reports de voix des outsiders de cette élection présidentielle: Marine Le Pen, arrivée en troisième position avec près de 19% des voix, Jean-Luc Mélenchon (12% des suffrages) et François Bayrou, dont les quelques 9% de voix feront l'objet d'une lutte féroce.

Les premiers sondages d'après-premier tour

Hollande / SarkozyReports Le Pen FH/NSReports Mélenchon FH/NSReports Bayrou FH/NS
Ipsos54% / 46%18% / 69% (23% sans avis)86% / 3% (11% sans avis)33% / 32% (45% sans avis)
Ifop54,5% / 45,5%31% / 48% (21% sans avis)83% / 3% (14% sans avis)32% / 38% (30% sans avis)
CSA56% / 44%27% / 52% (21% sans avis)91% / 3% (6% sans avis)40% / 25% (35% sans avis)
Opinionway44% / 38% (18% indécis)18% / 37% (45% sans avis)77% / 5% (18% sans avis)34%/37% (29% sans avis)
BVA53% / 47%20% / 57% (23% sans avis)90% / 6% (4% sans avis)36% / 39% (25% sans avis)
Harris Int.54% / 46%17% / 44% (39% sans avis)83% / 2% (15% sans avis)38% / 32% (30% sans avis)

Hollande loin devant dans toutes les enquêtes d'opinion
Premiers sondages, et premiers enseignements avec une certitude, commune à tous les instituts: François Hollande reste le grand favori du second tour, l'emportant largement avec une fourchette de 53% (BVA) à 56% (CSA) des intentions de vote. Explication principale de ce raz-de-marée: le report massif des voix de la gauche et de Jean-Luc mélenchon, avec des pics à 91% de reports favorables, guidés essentiellement par le rejet de Nicolas Sarkozy.

Autre explication, les bons reports surprenants des voix du Front national. Selon les différentes enquêtes d'opinion dont nous disposons, François Hollande récolterait jusqu'à 31% des voix des électeurs de Marine Le Pen. Une surprise qui s'explique là aussi par un vote rejet très fort du candidat-président.

Enfin, le candidat socialiste bénéficie d'un report de voix plus que conséquent de la part des électeurs de François Bayrou, même si une incertitude importante demeure quant à ces électeurs. Plus d'un tiers d'entre eux n'ont pas encore décidé pour qui ils voteront au second tour, preuve que le ralliement de François Bayrou pourra jouer sur le score final au soir du 6 mai.

Sarkozy en peine de réservoirs de voix
Si son score de premier tour a été une déception, Nicolas Sarkozy peut également s'inquiéter des reports de voix qui se dessinent pour le second. Alors que la droite ne pèse que 38% (Opinion way), le candidat-présidentdoit à tout prix convaincre une majorité d'électeurs de Marine Le Pen et de François Bayrou de reporter leurs suffrages sur sa personne au second tour pour espérer l'emporter.

Or, ce scénario de grand écart -séduire à la fois l'extrême-droite et les centristes qui la rejettent- reste pour l'heure une pure hypothèse. Les sondages les plus favorables à Nicolas Sarkozy ne lui accordent que 57% des reports de voix frontistes (BVA) et le président-sortant peine à dépasser les 40% de reports des voix de François Bayrou.

Que faire? Donner à un coup de barre à droite pour récupérer la totalité des électeurs de Marine Le Pen au risque de perdre la totalité des soutiens des électeurs de François Bayrou? La bataille s'annonce on ne peut plus compliquée.

LIRE AUSSI:

» Tous nos articles sur le premier tour de scrutin
» La journée électorale en direct
» L'abécédébrief de la campagne
» Les soirées électorales du HuffPost avec BFM-TV
» L'édito d'Anne Sinclair: Le début de la fin
» Notre sondage exclusif: Une élection sous tension, pourquoi les électeurs ont voté ainsi

Pour commenter la soirée électorale et débattre, rejoignez-nous sur Facebook ou sur Twitter, en utilisant le hashtag #HuffPost2012.

Sur le web

SONDAGE. Sarkozy s'effondre à 24% dans une enquête CSA - Le ...

Surtout ne pas se laisser embarquer par les sondages ! - AgoraVox ...

Hollande devance Sarkozy, le FN à un niveau inédit

EN DIRECT. Notre sondage : au 2e tour, Hollande à 53%, Sarkozy à 47%

François Hollande en tête des intentions de vote second tour