Session suspendue au département de science politique de l'Université de Montréal

Le Huffington Post Québec  |  Par Publication: 17/04/2012 13:32 Mis à jour: 17/04/2012 13:37

Greve Etudiante

Terminée probablement la session d’hiver pour les étudiants inscrits en science politique à l’Université de Montréal. Dans un très bref message électronique, le directeur du département, Éric Montpetit, a fait savoir qu’il suspendait les cours jusqu’à nouvel ordre. Une décision qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur le calendrier.

Les 1200 étudiants du programme perdront-ils leur session? Sur les ondes de Radio-Canada, M. Montpetit a indiqué que les perturbation empêchaient de donner les cours.

Le courriel envoyé par le département

Bonjour,

Je vous informe que le Département de science politique suspend la session d'hiver 2012. À partir de maintenant et jusqu'à nouvel ordre, les professeurs, les chargés de cours et les étudiants n'ont pas à se rendre à leurs cours.

La remise des plans de rattrapage, initialement prévue pour demain, est aussi suspendue jusqu'à nouvel ordre.

Cordialement,

Eric

Éric Montpetit, directeur
Département de science politique

De son côté, l'Association des étudiants en science politique et études internationales de l'Université de Montréal (AÉSPÉIUM), s’est dite satisfaite par le message du directeur du département.

«Nous sommes aujourd'hui très heureux de voir que le Département de Science Politique reconnaît notre mouvement de grève. Ainsi, aucun cours ne sera donné tant et aussi longtemps que nous serons en grève», a écrit l'AÉSPÉIUM à ses membres sur sa page Facebook.

Selon AÉSPÉIUM, le département de science politique vient ainsi reconnaître la légitimité de la grève, et ce, malgré les différentes interventions juridiques de la part de l’Université de Montréal afin de forcer la reprise des cours.

«Le Département nous confirmait encore ce matin que les cours reprendraient selon le plan de rattrapage dès que la grève se terminera. Il est bien important de comprendre que notre session n'est ni annulée, ni reportée jusqu'en septembre», ajoute-t-il dans le message aux membres étudiants.

L’AÉSPÉIUM tiendra une autre assemblée générale en fin de journée, le 17 avril. En tout, selon les données officielles de l'Université de Montréal, 719 étudiants seraient inscrits pour la session d'hiver 2012 au département de science politique.

Suivre Le HuffPost Québec