Les Bruins et les Capitals veulent marquer plus de buts dans le match no 2

Publication: Mis à jour:
CHRIS KELLY
Chris Kelly en action. (Getty) | Getty Images

BOSTON - L'attaque était le thème principal des entraînements de vendredi, au lendemain de la victoire en prolongation de 1-0 des Bruins de Boston aux dépens des Capitals de Washington dans le premier match de leur série de premier tour.

Ce n'est pas une grosse surprise.

Après tout, les deux gardiens — Tim Thomas et Braden Holtby — ont dominé cette première rencontre et les deux clubs ont bloqué un total de 37 lancers. Ce fut un match totalement défensif jusqu'à ce que Chris Kelly ne tranche pour la troisième victoire consécutive des Bruins en prolongation en séries.

Mais même chez les vainqueurs, on croit qu'il y a place à amélioration.

«Vous allez entendre l'équipe perdante dire que peu importe qu'elle perde en prolongation ou 10-0, c'est quand même une défaite. Alors nous disons la même chose au sujet d'une victoire, a déclaré l'entraîneur-chef des Bruins, Claude Julien. Une victoire est une victoire. Je crois que nous avons fait du très bon travail défensivement. Nous ne leur avons pas donné une tonne d'occasions.

«Évidemment, nous aimerions connaître plus de succès offensivement et créer un peu plus d'occasions de marquer, ce que je crois que nous avons été en mesure de faire en début de rencontre. Mais ça s'est estompé au fur et à mesure que le match progressait. Alors c'est cet aspect que je désire voir amélioré pour le deuxième match.»

Une partie du plan de match des Bruins consistait en limiter le plus possible les occasions de marquer pour Alexander Ovechkin. Jusqu'ici, c'est un succès. La vedette des Capitals n'a obtenu qu'un tir au but et a été confrontée la majeure partie du temps à la première paire de défenseurs des Bruins, composée de Zdeno Chara et Dennis Seidenberg, ainsi qu'aux attaquants Brad Marchand, Patrice Bergeron et Tyler Seguin.

S'il est évident que les Caps profiteraient d'une meilleure production offensive d'Ovechkin, l'équipe sait qu'elle doit l'appuyer davantage.

«Il y a des choses que l'on peut faire», a indiqué Brooks Laich, qui pilote le trio complété par Ovechkin et Troy Brouwer. «Nous savons qu'ils vont s'attarder beaucoup sur lui, spécialement Chara. Il va tenter de frapper Ovechkin dès qu'il le peut, prenant même des chances parfois. On peut tenter de lui parler, de nous placer dans le chemin. Mais quand on a la rondelle, on doit patiner.»

L'entraîneur des Capitals, Dale Hunter, pourrait aussi jongler avec ses trios. Il semble toutefois confiant de voir Ovechkin remporter ses bagarres dans le deuxième match.

«À forces égales, ça a été également partagé tout au long de ce match, jusqu'au but en prolongation, a dit Hunter. En avantage numérique, ils ont obtenu plus de chances, mais ont aussi profité de plus d'avantages numériques.»

Les Bruins ont bien failli subir une lourde perte quand le centre David Krejci a été blessé lorsqu'une baie vitrée lui est tombée sur la tête alors qu'il était affairé à célébrer le but de Kelly. Bien qu'il ne se soit pas entraîné vendredi, Julien s'attend à le voir dans la formation samedi.

De pouvoir compter sur tous ses effectifs facilitera la tâche de Julien afin de faire les ajustements nécessaires en vue de cette rencontre.

«C'est à nous de nous assurer que nous soyons une meilleure formation au fur et à mesure que la série progresse. Les deux équipes apporteront des ajustements. Quand vous regardez les images des matchs, il y a des failles que vous voulez exploiter des deux côtés.

«Alors nous devons êtres prêts pour leurs ajustements et souhaiter que ceux que nous apporterons feront de nous une meilleure équipe.»