Huffpost Canada Quebec qc

Les émissions de GES se stabilisent au Canada

Publication: Mis à jour:
Le niveau des émissions canadiennes de gaz à effet de serre (GES) est resté stable en 2010, malgré une économie en croissance. (AFP)
Le niveau des émissions canadiennes de gaz à effet de serre (GES) est resté stable en 2010, malgré une économie en croissance. (AFP)

(Radio-Canada.ca)

Selon des données dévoilées mercredi par le ministère de l'Environnement, le niveau des émissions canadiennes de gaz à effet de serre (GES) est resté stable en 2010, malgré une économie en croissance.

Les émissions de GES en 2010 étaient de 692 mégatonnes, en hausse de 0,25 % par rapport au niveau de 2009, en dépit d'une croissance de 3,2 % du PIB au Canada.

« Bien que le maintien de la reprise économique reste la priorité absolue de notre gouvernement, les nouvelles d'aujourd'hui démontrent l'efficacité du travail que nous menons pour concilier la nécessité d'avoir un environnement plus propre et plus sain et celle de préserver les emplois et la croissance », a déclaré le ministre de l'Environnement du Canada, Peter Kent.

Quant aux émissions par habitant, chaque Canadien émet l'équivalent de 20,3 tonnes de dioxyde de carbone par an. Il s'agit du plus bas niveau enregistré depuis le début de la compilation des données par le gouvernement fédéral, en 1990.

Par ailleurs, le gouvernement affirme que depuis 2005, les émissions annuelles de gaz à effet de serre ont baissé de 48 mégatonnes au pays. Il rapporte une diminution des émissions de GES dans presque tous les secteurs, y compris dans le secteur pétrolier et gazier et celui de la production d'électricité.

« Nous constatons une bonne progression de notre approche sectorielle qui nous servira à réduire, d'ici 2020, nos émissions de gaz à effet de serre de 17 % sous les niveaux de 2005. Depuis 2005, les émissions ont diminué dans presque tous les secteurs », a précisé le secrétaire parlementaire Jacques Gourde.

Le gouvernement fédéral transmet encore, malgré son retrait du protocole de Kyoto, des données sur les gaz à effet de serre au pays. Le Canada est tenu de le faire dans le cadre de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, dont il est signataire.

Le gouvernement rend publiques ses données officielles pour 2010 en publiant simultanément un rapport d'inventaire national, un rapport sur les données soumises par les installations et un autre sur les indicateurs de gaz à effet de serre.