Huffpost Canada Quebec qc

Ottawa signe l'ordre d'extradition de Hassan Diab vers la France

Publication: Mis à jour:
Hassan Diab (PC/Pawel Dwulit)
Hassan Diab (PC/Pawel Dwulit)

(Radio-Canada.ca)

Le ministre fédéral de la Justice, Rob Nicholson, a signé l'ordre d'extradition vers la France de Hassan Diab, un Canadien d'origine libanaise.

La police française soupçonne le professeur de sociologie de l'Université d'Ottawa d'être l'auteur de l'attentat à la synagogue de la rue Copernic, à Paris, le 3 octobre 1980. La bombe avait tué quatre personnes et blessé une quarantaine d'autres.

Hassan Diab, qui a toujours clamé son innocence, a un mois pour porter en appel la décision du gouvernement canadien devant la cour fédérale.

En juin 2011, la Cour supérieure de l'Ontario avait conclu que Hassan Diab devait être extradé en France.

La défense avait porté ce jugement en appel. Selon les avocats de Diab, la demande d'extradition était truffée d'erreurs et avait été manipulée par la justice française et les services secrets.

Hassan Diab demeure en liberté. Il doit toutefois porter un dispositif électronique qui permet aux autorités canadiennes de surveiller en tout temps ses déplacements.

Diab avait été arrêté le 13 novembre 2008 à Gatineau, à la demande de la justice française, puis remis en liberté conditionnelle à la fin mars 2009, en attendant son procès.