Huffpost Canada Quebec qc

L'Office national du film ferme la CinéRobothèque et supprime 73 emplois

Publication: Mis à jour:

MONTRÉAL - Les compressions de près de 7 millions au budget annuel de l'Office national du film (ONF) incluses dans le dernier budget fédéral forcent la fermeture de la CinéRobothèque de Montréal et la suppression de 73 emplois.

L'ONF a annoncé mercredi la fermeture, à compter du 1er septembre 2012, de la CinéRobothèque, qui donnait accès à la collection de films de l'organisme. Des postes individuels de visionnement et des salles de cinéma de la Médiathèque de Toronto seront également fermés.

L'organisme admet que «les postes individuels de visionnement ont été cruciaux dans la diffusion de ses oeuvres», mais croit que «l'avènement et le développement du visionnage en ligne a fait en sorte de diminuer la pertinence de ces stations».

L'ONF mentionne également des abolitions de postes qui toucheront 73 personnes occupant des emplois à temps plein et à temps partiels. La réorganisation du travail amènera par contre la création de 12 nouveaux postes.

Le volet «festivals et événements» du Programme de subventions et contributions de l'ONF a par ailleurs été supprimé.

L'aide accordée aux cinéastes indépendants sera également touchée, l'ONF ayant annoncé la réduction de l'envergure de l'enveloppe budgétaire des programmes Filmmaker Assistance et Aide au cinéma indépendant-Canada. Les productions déjà acceptées ne seront cependant pas touchées par cette mesure.