Harry Potter: The Making of Harry Potter, la visite de l'exposition de Warner Brothers à Londres (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
Visitez Poudlard avec l'exposition The Making of Harry Potter, le studio londonien de Warner Brothers.
Visitez Poudlard avec l'exposition The Making of Harry Potter, le studio londonien de Warner Brothers.

LONDRES - Les plus grands mystères entourant les films d’Harry Potter sont dorénavant démystifiés grâce à une nouvelle exposition. Le Warner Brothers Studio Tour London accueille les moldus à l’endroit où ont été tournées les plus célèbres scènes de la saga Harry Potter. Le Huffington Post Québec a visité pour vous la nouvelle exposition, The Making of Harry Potter, à Londres.

À l’intérieur de l’immense studio de 150 000 pieds carrés, la cuisine des Weasley, le dortoir des Gryffondor et la grande salle de Poudlard ouvrent leurs portes. Les visiteurs peuvent également entrer dans le bureau du directeur de l’école de sorcellerie pour y découvrir la véritable épée de Gryffondor et le choixpeau magique. Il ne faut toutefois pas s’aventurer trop près des tablettes… au risque de constater que les livres de Dumbledore ne sont en fait que des annuaires téléphoniques britanniques décorés et recouverts de cuir!

Balais volants, bière au beurre et dragées-surprises

Lors de la visite, il est possible d’enfourcher et de piloter un balai volant! L’image du sorcier sur son balai est reproduite sur un téléviseur, simulant une balade dans le ciel de Londres. Après cette escapade magique, l’aventure se poursuit avec une promenade sur le Chemin de traverse. Les fanatiques peuvent y admirer les détails des vitrines de la célèbre rue où les sorciers se rendent pour acheter leurs baguettes, manuels scolaires et habits.

Pour quelques dollars, les visiteurs pourront déguster une bière au beurre, la boisson favorite des sorciers. Il ne s’agit pas réellement de bière, mais plutôt d’une boisson gazeuse sucrée garnie d’une mousse crémeuse à saveur de caramel. Pour accompagner le tout, les célèbres dragées-surprises de Bertie Crochue sont disponibles. Ces succulents bonbons sont offerts, entre autres, aux saveurs de fraise et de gazon, ainsi qu’aux goûts un peu moins appétissants de poubelle et de foie.

La visite se prolonge ensuite jusqu’à l’extérieur, devant le 4 Privet Drive, la maison où a grandi Harry Potter. On y retrouve le Magicobus, l’autobus mauve qui vient en aide aux sorciers en détresse, l’automobile volante des Weasley et les pièces du jeu d’échec géant vues dans le premier film.

Les secrets d’Harry Potter révélés

Des centaines de secrets sont dévoilés dans cette exposition. La grande salle dans laquelle les jeunes sorciers se rassemblaient pour manger ou pour entendre les discours de leur directeur n’a pas réellement de plafond, ni de chandelles flottantes. Le tout est en fait généré par ordinateur par superposition d’images.

L’exposition démontre aussi comment les personnages des tableaux qui ornent les mûrs de Poudlard s’animent pour discuter avec les sorciers. On y apprend que chacun de ces 350 portraits est unique et inspiré d’un personnage célèbre ou d’un membre de la famille de l’équipe de tournage.

Une salle complète de l’exposition est également réservée aux créatures de l’univers de J.K. Rowling. Les fanatiques du jeune Potter y retrouvent notamment Aragog, une araignée géante de 18 pieds de haut. À ses côtés se tient le modèle motorisé de Buck l’hippogriffe, utilisé pour le film.

La pièce la plus attendue est, avec raison, la maquette de Poudlard. Il aura fallu six mois à une équipe de plus de 86 personnes pour construire ce chef-d’œuvre. Autrement, un seul homme aurait mis 74 ans pour la compléter! La maquette est illuminée par près de 3 000 fibres optiques et fait plus de 50 pieds de diamètre.

Les billets sont en vente pour environ quarante dollars canadiens sur le site web www.wbstudiotour.co.uk. Le prix peut sembler élevé, mais la visite en vaut la peine. Attention toutefois à la boutique souvenir, les jeunes (et les moins jeunes) pourraient vouloir ramener quelques souvenirs. Avec des peluches à 25 dollars, des baguettes magiques aux environs de 40 dollars et le modèle à collectionner du costume de Dumbledore à 800 dollars, la facture pourra vite grimper, elle aussi, comme par magie!

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Harry Potter: visite de l'exposition de Warner Brothers
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Warner Bros. 'Making of Harry Potter' studio tour near London opens to the ...

'Harry Potter' tour gives a close-up view of the wizardry of Hogwarts

Harry Potter Studio Tour - Grand Opening Report

Harry Potter studio tour: first review

Magic! Harry Potter studio tour opens near London

EXCLUSIVE: Warner Bros Studio Tour London: The Making of Harry Potter review

Warner Bros. Studio Tour London: The Making of 'Harry Potter'

Harry Potter: World of Harry Potter Opens Today and We've Got an Exclusive ...