NOUVELLES

Nouvelle plage au Vieux-Port de Montréal

27/03/2012 02:17 EDT | Actualisé 14/06/2012 01:31 EDT
Vieux-Port de Montréal

Se faire bronzer les pieds dans la sable en plein Vieux-Port de Montréal est chose possible dès maintenant. À l'instar des plages urbaines de Paris, Berlin, Amsterdam, Bruxelles, Budapest et Prague, Montréal se mouille à son tour.

Ça y est, on peut donc se faire bronzer. «La plage devrait être prête pour la Saint-Jean-Baptiste, et peut-être même un peu avant», avait confirmé Nadia Paquet, directrice des relations publiques à la Société du Vieux-Port de Montréal.

Au total, jusqu'à 1300 personnes peuvent se prélasser sur le nouvel espace composé d'une pointe, d'un espace plage étroit et d'une promenade en planches de bois. Toutefois, si plage est habituellement synonyme de baignade, ce n'est pas le cas à Montréal puisqu'aucun accès à l'eau n'est prévu en raison des forts courants. Plutôt, pour se rafraichir, des jeux d'eau et des douches sont accessibles.

«Nous avons reçu de l'argent du gouvernement pour rénover le secteur. Au lieu de refaire ce qui existait, de simplement "repatcher", nous avons décidé de mettre du sable et de modifier l'environnement pour en faire un lieu plus agréable», explique fièrement Nadia Paquet.

Conçue par Claude Cormier, l'architecte qui a donné à Toronto la Sugar Beach, la plage du Vieux-Port offre des chaises longues et des parasols, vue sur le centre-ville et le pont Jacques-Cartier en prime.

On prévoit aussi un kiosque alimentaire, en quelque sorte, une «buvette», suggère Nadia Paquet. Pour le moment, les propositions reçues suite à l'appel d'offres sont à l'étude, mais «il y aura des sandwiches, des salades, des crudités, en tous les cas, plus que des chips et des peanuts».

Le coût d'entrée n'est pas encore confirmé, mais se rapprochera de ce qu'il en coûte habituellement pour avoir accès à la patinoire du Vieux-Port. Cela devrait donc tourner autour de cinq ou six dollars par personne.

Le Vieux-Port en transformation

Le projet fait partie d'un programme de 180 millions que la Société du Vieux-Port souhaite réaliser d'ici cinq ans, pour le 375e anniversaire de Montréal, mais à condition seulement qu'elle réussisse à financer ses idées. Au programme, en plus de la plage: transformation du hangar 16 en centre d'expositions internationales, prolongement de la promenade du bord de l'eau vers l'est et plantation de 500 arbres, rénovation du quai des Convoyeurs et nouveaux commerces au pied de la place Jacques-Cartier. À suivre...