La fin du programme Katimavik en raison des compressions du budget conservateur

Publication: Mis à jour:
«On s'y attendait», a indiqué le député libéral Justin Trudeau, lui-même anciennement à la tête de Katimavik.
«On s'y attendait», a indiqué le député libéral Justin Trudeau, lui-même anciennement à la tête de Katimavik.

Ainsi que Le Huffington Post Québec le rapportait le mois dernier, ce serait la fin du programme Katimavik.

Les détails sont à venir dans le budget des conservateurs, apprend-t-on.

En février dernier, les responsables s'inquiétaient déjà, lorsqu'on apprenait que Katimavik était dans le collimateur des compressions.

L'avis dans la Gazette du Canada a créé beaucoup de confusion, mercredi matin. Le directeur national du marketing et des communications de Katimavik, Victoria Salvador, a déclaré au HuffPost que l'annonce, cette semaine, de l'abandon de deux chartes légales était une pure coïncidence.

Les programmes de Katimavik sont sous une troisième charte. L'organisation a des accords de financement jusqu'en 2013.

Le programme de bénévolat pour les jeunes a été fondé par l'ex-sénateur Jacques Hébert en 1977.

-

Katimavik
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Katimavik says goodbye and thanks for the hospitality