Huffpost Canada Quebec qc

Payton suspendu pour un an par la NFL

Publication: Mis à jour:
Sean Payton et Gregg Williams. (Photo PC/AP / Gerald Herbert)
Sean Payton et Gregg Williams. (Photo PC/AP / Gerald Herbert)

(Radio-Canada.ca) - La NFL a suspendu l'entraîneur-chef des Saints de La Nouvelle-Orléans Sean Payton pour un an à la suite du scandale du programme de primes versées aux joueurs qui blessaient leurs adversaires.

Le directeur-gérant Mickey Loomis est suspendu suspendu pour huit matchs, mais la ligue n'a pas précisé quand s'amorce la suspension. Loomis est en période de signatures de contrats avec la période des joueurs autonomes qui bat son plein.

Le coordonnateur de la défensive Gregg Williams, qui aurait instauré le système et qui s'est joint aux Rams depuis, est suspendu indéfiniment et son cas sera réévalué après la saison 2012.

L'adjoint à l'entraîneur-chef, Joe Vitt est suspendu pour six matchs.

L'équipe écope également d'une amende de 500 000 dollars et perd ses choix de deuxième ronde lors des séances de repêchage de 2012 et 2013.

L'implication des joueurs est toujours sous enquête et des sanctions pourraient être annoncées plus tard.

L'Association des joueurs a présenté une demande pour que les joueurs impliqués ne soient pas suspendus. De 22 à 27 joueurs auraient été identifiés dans l'enquête de la NFL.

Le commissaire de la NFL a demandé aux 30 équipes de fournir une attestation écrite qu'aucun programme semblable n'existe ailleurs.

Si tel est le cas, les équipes doivent y mettre fin immédiatement.

Dans le cas des Saints, l'enquête a démontré qu'un joueur recevait une prime de 1500 dollars pour un plaqué qui mettait l'adversaire K. - O. et 1000 dollars si le joueur ne pouvait quitter le terrain par ses propres moyens.

Ces montants pouvaient doubler ou tripler en matchs éliminatoires.

Sur le web

Primes aux blessures: Sean Payton suspendu un an

Full release from the NFL on Sean Payton's suspension, other sanctions

Primes pour blesser: quelles sanctions pour les Saints?

Bienvenue au Far West

New Orleans Saints Bountygate Judgment Day Today? Joe Mays Says Nay