Huffpost Canada Quebec qc

Caméra Café: Pierre Brassard tourne la page (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Pierre Brassard
Pierre Brassard

(Bum) Caméra Café se terminait hier (20 mars) avec la diffusion de sa toute dernière émission, après 10 ans à l'antenne.

Même si Pierre Brassard n'a pas été présent durant les 10 années complètes, Caméra Café demeure un projet important pour lui.

«Il a fallu s'adapter à ce type de jeu, avec une caméra fixe. On était toujours collés les uns sur les autres pour ne pas sortir du champ de la caméra, ce n'était pas évident. On a eu beaucoup de prises, mais c'était plaisant», confiait Pierre.

Il conserve bien en mémoire la scène où il a fait cuire ses sushis, car son personnage de Jean-Claude n'aimait pas trop que ce soit cru.

«Je devais les cracher et continuer de parler. Mais c'est difficile de ne pas rire, je n'avais aucune concentration. La scène du cellulaire aussi avec Martin Matte et Julie Ménard était très drôle. Puis, une des premières scènes pour le pilote, aussi avec Martin Matte, où l'on compare la grandeur de nos bureaux. Ça a installé la dynamique de nos personnages. De vrais gamins (rires).»

Pierre rit lorsqu'on lui demande si Caméra Café a fait de lui un meilleur acteur. Il sourit en disant à voix basse que sans doute cela l'a aidé.

«Pour la mémorisation des textes sans doute. Mais probablement que cela a fait de moi un meilleur collègue de travail. J'aime faire rire, alors en répétition, je faisais des blagues, je taquinais les techniciens. Mais quand je tourne habituellement, je suis stressé. J'étais toujours trop accroché à mon texte par peur d'oublier ce que j'avais à dire, mais j'ai compris que c'est dans l'amusement que tout est plus facile et que ça sort tout seul.»

Pour le moment, Pierre Brassard continue à la radio de la Première Chaîne de Radio-Canada à l'émission À la semaine prochaine. Il a aussi tourné dans l'émission française C'est la crise avec Martin Matte.

«Pour cinq jours de tournage, j'ai fait l'aller-retour trois fois en avion entre la mi-janvier et la mi-février. Mais j'ai réalisé que c'était merveilleux. J'étais à Paris, il faisait beau, je jouais un Québécois, alors je faisais le même travail qu'à Montréal. J'aimerais bien que ça continue dans cette voie aussi», conclut le comédien.

Le DVD des meilleurs moments de Caméra Café est maintenant dans les magasins.