Dumas fait plaisir aux fans pour le lancement de «L'heure et l'endroit» (PHOTOS) (VIDÉO)

Publication: Mis à jour:
Steve Dumas, lancement de L'heure et l'endroit
Steve Dumas, lancement de L'heure et l'endroit

Dumas a offert un concert gratuit à ses admirateurs pour souligner le lancement de l'album L'heure et l'endroit, à La Tulipe lundi. «C'est à cause du public que je suis là. Ils me suivent partout, au fil des tournées. Je voulais les remercier.»

Et les fans ont démontré leur fidélité et laissé libre cours à leur enthousiasme. S'ils ont écouté religieusement, presque en silence, les nouvelles chansons, ils se font faits plus bruyants par la suite, entonnant avec Dumas, et parfois à sa place, les paroles de plusieurs de ses succès qu'il a joués sur scène en dernière partie.

Une des raisons de cette réussite, à part la gueule de jeune premier du chanteur, est certainement son sens de la mélodie. Peu importe les arrangements avec lesquels il habille ses chansons, elles s'entonnent facilement. Ça ne fait pas exception cette fois-ci. «Les mélodies sont importantes pour moi, confirme Dumas. On a poussé ça plus loin par rapport à mes albums précédents.»

Close
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

«On», c'est son équipe de musiciens avec qui il travaille depuis plusieurs années. Carl Bastien, Louis Legault, Alexandre Dumas, Jocelyn Tellier, Marc-André Larocque. Ils sont entrés en studio en novembre dernier. De la vingtaine de maquettes qu'avait apportées Dumas, il n'en est resté qu'une sur l'album. «C'est important d'avoir une équipe en qui tu as confiance pour t'inciter à aller plus loin.»

Il est particulièrement content de cet album, ayant l'impression d'être allé vers ce qu'il voulait. Près de ses goûts et des influences de longue date: la pop britannique et le Motown. Tout ça en français. Et avec le sentiment d'avoir une nouvelle proposition intéressante à amener à la musique québécoise.

«Après 10 ans de routes et de rencontres, je suis arrivé à faire l'album que j'avais en tête. Je suis vraiment serein par rapport à ce disque. Ce n'est pas toujours le cas quand tu sors un disque, mais là, on dirait que les astres étaient alignés.»

Doué pour le bonheur, Dumas?

De son propre aveu, il écrit de meilleures chansons quand il va bien. L'artiste maudit, c'est un mythe selon lui. Il croit à la discipline, à la composition quotidienne à laquelle il s'applique, même en période de tournée.

«Au Québec, les tournées c'est juste les fins de semaine, ça fait que la semaine, il faut s'occuper!» Sa routine générale est donc de faire des spectacles les fins de semaine et d'écrire la semaine. «Quand je n'écris pas de chanson, j'ai l'impression que quelque chose ne tourne pas rond.»

Il en ressort ce disque tout frais, L'heure et l'endroit, même s'il a terminé une tournée en décembre dernier seulement. Un album lumineux, dit-il, malgré les thèmes parfois plus sombres. «C'est un disque qui s'est fait dans le bonheur. Qui va vers l'avant, vers l'avenir.»

Même après un cinquième album, «si on ne compte pas les mini-albums », il a l'impression d'en être au commencement. «J'ai autant, sinon plus, de plaisir qu'avant à faire des spectacles et des disques.» Plein de choses à apprendre et encore plein de chansons à écrire. C'est ainsi qu'il voit les choses.

Cet été, après la promotion de l'album, un repos est prévu. La tournée recommencera l'automne prochain seulement. Et si on en croit la file d'admirateurs — et surtout d'admiratrices, disons-le — qui l'attendaient à la porte de sa loge pour des autographes au lancement, il risque de remplir ses salles sans trop de difficulté.

Sur le web

Dumas | L'heure et l'endroit | Accueil

L'heure et l'endroit: un premier album en trois ans pour Dumas

Steve Dumas - Wikipédia

Québec Info Musique - DUMAS