NOUVELLES

Air Canada: des vols annulés pour une raison imprécise

18/03/2012 06:50 EDT | Actualisé 18/05/2012 05:12 EDT
getty

TORONTO - Air Canada a demandé au Conseil canadien des relations industrielles (CCRI) de se pencher sur le dossier du transporteur aérien après qu'un nombre inhabituel de pilotes se soient déclarés malades au cours de la fin de semaine, forçant le report ou l'annulation de certains vols.

«Air Canada a subi plusieurs délais et annulations au cours de la fin de semaine. Bien que les conditions météorologiques, des problèmes causés par un incendie dans le réseau électrique de l'aéroport International Pearson de Toronto et d'autres facteurs aient affecté les opérations de la compagnie, une partie de cet impact est attribuable à un nombre plus élevé de congés de maladie pour les pilotes que d'habitude», a déclaré dimanche le porte-parole Peter Fitzpatrick.

«Bien qu'Air Canada soutienne le droit pour des congés maladie pour ses employés, nous ne pouvons appuyer de tels gestes dans le cadre d'une campagne pour déstabiliser nos opérations, et nous avons demandé au CCRI d'intervenir.»

Le syndicat représentant les pilotes n'a pas immédiatement répondu aux demandes de commentaires.

Air Canada se retrouve au coeur d'un nouveau conflit de travail, et celui-ci a forcé le gouvernement fédéral à intervenir plus tôt ce mois-ci.

Alors que se profilaient un lockout des pilotes et une grève du personnel au sol, le gouvernement a transféré le dossier au CCRI, en plus d'adopter, la semaine dernière, un projet de loi forçant le retour au travail des employés et le recours à l'arbitrage.

Plusieurs vols d'Air Canada ont également été annulés ou reportés à Montréal, samedi, poussant le transporteur aérien à annoncer qu'il faisait face à plusieurs «défis opérationnels».

La situation s'est envenimée dimanche à l'aéroport Pearson de Toronto, lorsqu'un incendie dans une zone d'entretien sur le tarmac a endommagé des systèmes électriques essentiels pour gérer l'éclairage de la piste.

Celle-ci était de nouveau utilisable tout juste avant 11 h, et la congestion à l'aéroport le plus achalandé du pays semblait se réduire, dimanche après-midi.

Les annulations de vols semblaient elles aussi diminuer en fin d'après-midi, bien que le site Internet de l'aéroport faisait mention de délais s'étirant jusqu'en soirée.

Les retards et annulations à l'aéroport Pearson sont survenues alors que des milliers de personnes rentraient chez elles après la semaine de relâche.

«Bien que les restrictions de vols aient été amoindries, l'aéroport Pearson ne permettait ce matin que 12 déplacements d'avions, comparativement à 50 habituellement», a déclaré M. Fitzpatrick, le porte-parole d'Air Canada.

«Pour cette raison, nous avons dû annuler et retarder plusieurs vols ce matin (dimanche).»