Huffpost Canada Quebec qc

La mondialisation creuse le fossé entre riches et pauvres, selon la Banque du CA

Publication: Mis à jour:
MONDIALISATION RICHES PAUVRES
La mondialisation et les changements technologiques ont contribué à creuser le fossé entre les riches et les pauvres dans de nombreux pays. (Shutterstock) | Shutterstock

OTTAWA - La mondialisation et les changements technologiques ont contribué à creuser le fossé entre les riches et les pauvres dans de nombreux pays, a affirmé lundi le premier sous-gouverneur de la Banque du Canada.

Dans le texte d'un discours qu'il devait prononcer devant la Chambre de commerce Brésil-Canada, Tiff Macklem a indiqué que les forces du marché issues de la mondialisation avaient réduit les écarts de revenus entre les pays, mais qu'elles avaient ironiquement eu l'effet contraire à l'intérieur des pays en concentrant la richesse entre les mains d'un plus petit nombre de personnes.

Selon M. Macklem, il ne s'agit pas d'un phénomène temporaire et les gouvernements doivent s'attaquer à ce problème.

Les banques centrales peuvent atténuer ces écarts de revenus en gardant l'inflation à un niveau faible et stable et en protégant le système financier.

Les personnes pauvres sont plus touchés par les hausses de l'inflation que les riches, a noté M. Macklem.

En outre, selon des études de la banque centrale évoquées par le sous-gouverneur, de nouvelles règles visant à réduire les risques pour le secteur bancaire se traduiront par un bénéfice net pour les économies, tant au Canada qu'autour du monde.