Huffpost Canada Quebec qc

Grève étudiante: ils sont 123 000

Publication: Mis à jour:
MANIFESTATION ETUDIANTE
Plus de 30 000 étudiants s'ajoutent lundi au mouvement contre la hausse des droits de scolarité annoncée dans le dernier budget du gouvernement Charest. | PC

(Radio-Canada) Plus de 30 000 étudiants s'ajoutent lundi au mouvement contre la hausse des droits de scolarité annoncée dans le dernier budget du gouvernement Charest, portant à plus de 123 000 le nombre d'étudiants en grève générale illimitée au Québec.

Selon la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), 96 associations représentant 123 265 étudiants sont maintenant en grève.

La CLASSE estime que ce nombre devrait augmenter de manière continue jusqu'à la grande manifestation nationale prévue le 22 mars à Montréal. Par ailleurs, plusieurs autres associations étudiantes détiennent un mandat de grève, mais sont toujours en attente d'un déclenchement.

Les étudiants demandent au gouvernement de renoncer complètement à la hausse annuelle de 325 $ par année. Après cinq ans, cette hausse fera passer les droits de scolarité pour une année d'études universitaires d'environ 2200 $ à 3800 $ par année.

Réunis en fin de semaine dans la métropole, les représentants de la CLASSE se sont entendus pour intensifier leurs actions et ont répété être prêts à tous les sacrifices pour maintenir les droits de scolarité accessibles à tous.

Un rassemblement aura lieu au centre-ville de Montréal le 13 mars. Puis, le 18 mars, des manifestations familiales seront organisées dans cinq régions du Québec. Selon les mouvements étudiants, la population appuie de plus en plus leur cause.

La ministre de l'Éducation, Line Beauchamp, continue de son côté de défendre la décision de Québec. Elle présente la hausse des droits de scolarité comme « juste, responsable et raisonnable » et soutient qu'elle a l'appui d'une bonne partie de la population et de nombreux étudiants.